Huile essentielle d'Eucalyptus globulus : quels sont ses bienfaits et comment l'utiliser ?

Anti-inflammatoire, antibactérienne, antivirale… L’huile essentielle d’Eucalyptus globulus possède de nombreux bienfaits. Indications, posologie, précautions d’usage : tour d’horizon de cette allié santé, avec Carole Bogrand, naturopathe.

Restez informée

L’huile essentielle d’Eucalyptus globulus est obtenue à partir d’un grand arbre originaire d’Australie, mais que l’on retrouve dans de nombreux pays (en Europe, en Afrique et en Asie). L’huile essentielle extraite des feuilles fraîches est de couleur orangée, et son odeur est forte et tonique.

Les bienfaits de l’huile essentielle d’Eucalyptus globulus

L’huile essentielle d’Eucalyptus globulus est tout indiquée pour les troubles des voies respiratoires basses : c’est un assainissant broncho-pulmonaire, expectorant et décongestionnant.

Ses bienfaits santé sont nombreux : on lui prête des vertus antibactériennes, antivirales, antimycosiques et antiparasitaires, mais elle est aussi un excellent anti-inflammatoire naturel, et une alliée pour la cicatrisation de la peau.

Enfin, elle se révèle être un bon désinfectant de l’air, et aurait même le “pouvoir” d’éloigner les moustiques !

Cette huile essentielle peut être utilisée de différentes manières : en application locale directement sur la peau, à condition d’être diluée, et en diffusion ou inhalation. Elle peut également, dans certains cas, être indiquée en utilisation par voie interne (rectale et buccale), mais demander un avis médical est vivement recommandé avant de se lancer.

Toux grasse : l’huile essentielle d’eucalyptus globulus pour désencombrer les bronches

L’huile essentielle d’Eucalyptus globulus est recommandée en cas de troubles du système respiratoire, en particulier l’hiver, lorsque les bronchites sont de retour.

En cas de toux grasse et d’encombrement des bronches, cette petite préparation est tout indiquée.

Il vous faut :

  • 1 goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus globulus
  • 1 goutte d’huile essentielle de Sapin de Sibérie (Abies sibirica)
  • 1 goutte d’huile essentielle de Lavandin abrial (Lavandula hybrida clone abrialis)
  • 3 gouttes d’huile végétale de Macadamia (Macadamia integrifolia)

Mélangez bien ces ingrédients, et appliquez 3 à 5 gouttes de ce mélange en massage au niveau du torse ou du dos.

Cette huile essentielle étant un excellent expectorant naturel, elle va être votre alliée, pour respirer plus sereinement, en cas de bronchite.

Pour une préparation à diffuser dans l’air de votre intérieur, il vous faut :

  • Un flacon d’huile essentielle de Niaouli
  • Un flacon d’huile essentielle d’Eucalyptus globulus
  • Un flacon d’huile essentielle de Ravintsara

Dans un flacon vide, mélangez à parts égales ces trois huiles essentielles. Diffusez 10 ml de ce mélange, le matin et le soir dans les pièces à vivre.

Enfin, en cas de troubles respiratoires, ou si vous sentez que votre système immunitaire est un peu affaibli cet hiver, vous pouvez préparer ce mélange, à appliquer localement.

Il vous faut :

  • 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus globulus
  • 2 gouttes d’huile essentielle de thym à linalol
  • 2 gouttes d’huile essentielle de ravintsara
  • une cuillère à café d’huile végétale de votre choix (huile d’amande douce, par exemple)

Mélangez ces ingrédients, et venez appliquer cette préparation sur le thorax, le haut du dos et sous les pieds, 2 à 4 fois par jour.

L’huile essentielle d’eucalyptus globulus pour augmenter la concentration et réduire la fatigue

En cas de fatigue mentale ou de difficulté de concentration, l’huile essentielle d’eucalyptus peut être un coup de pouce naturel efficace.

Pour profiter de ses bienfaits, retrouver de l’énergie, et améliorer sa concentration et son attention, vous pouvez, au choix :

  • appliquer une goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus globulus à la base de votre crâne
  • respirer directement l’huile essentielle au flacon (pratique lorsque l’on est au bureau, par exemple !)
  • verser deux ou trois gouttes de cette huile essentielle sur un mouchoir, que vous gardez à proximité

L’huile essentielle d’eucalyptus globulus pour assainir l’air et éliminer les virus

Si tout au long de l’année, il est important d’aérer quotidiennement son intérieur, l’hiver, désinfecter en complément l’air ambiant peut se révéler efficace pour éliminer les virus, surtout en période d’épidémie de coronavirus ou de grippe.

Pour cela, on verse dans un diffuseur deux gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus globulus, et 3 ou 4 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre ou d’huile essentielle de citron.

Une huile essentielle efficace pour lutter contre les pellicules grasses

Stress, fatigue, irritations du cuir chevelu… Les causes possibles de l’apparition de pellicules grasses sont nombreuses. Pour soulager le cuir chevelu en cas de pellicules grasses, souvent associées à des démangeaisons, l’huile essentielle d’eucalyptus globulus peut encore une fois être utile.

Pour cela, mélangez dans une cuillère à café de shampooing doux et neutre :

  • 2 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus globulus
  • 2 gouttes d’huile essentielle d’épinette noire

Appliquez ce mélange comme un shampoing classique, en veillant bien à ne pas en mettre dans les yeux !

Douleurs articulaires : l’huile essentielle d’Eucalyptus globulus pour soulager les rhumatismes

L’huile essentielle d’eucalyptus globulus permet de soulager l’inflammation au niveau du système respiratoire, mais peut également être intéressante en cas de douleurs rhumatismales (douleurs articulaires). On l’applique localement, en friction sur la zone à traiter, toujours mélangée à de l’huile végétale (4 ou 5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus globulus, dans un peu d’huile d’amande douce, par exemple).

Huile essentielle d’eucalyptus globulus : les contre-indications et précautions d’usage à connaitre

Si l’huile essentielle d’eucalyptus globulus possède de nombreuses vertus, certaines contre-indications et précautions d’usage sont à connaître :

  • Il ne faut pas l’utiliser pendant les 3 premiers mois de la grossesse et pendant l’allaitement, ni chez les enfants de moins de 6 ans.
  • Elle est déconseillée chez les sujets asthmatiques, en raison de la forte teneur en eucalyptol (1-8 cineole), surtout en inhalation ou diffusion.
  • Il est conseillé de privilégier l’usage cutanée de cette huile essentielle (massages sur la zone à traiter, le long de la colonne vertébrale, ou sur les voûtes plantaires), ou la diffusion/inhalation. La voie orale est peu appropriée pour cette huile essentielle et doit absolument être encadrée.
  • Elle peut être Irritante à forte dose, il faut donc toujours penser à bien la diluer pour une application cutanée.

Très puissante, elle peut également irriter certains sujets en diffusion. Dans ce cas, la mélanger avec des huiles essentielles plus douces (Lavande vraie, Sapin baumier…) ou lui préférer l’huile essentielle d’Eucalyptus smithii ou radié.

  • Il existe des interactions possibles avec certains médicaments, en raison de sa teneur en eucalyptol (ou 1,8 cineole), qui a un effet inducteur sur certaines enzymes : ne pas l’utiliser par voie orale sans avis médical si vous suivez un traitement médicamenteux.
  • En règle générale, toujours faire un test d’application de votre préparation, dans le pli du coude, au moins 48h avant de l’utiliser.

Merci à Carole BOGRAND, naturopathe, et fondatrice du centre de détox et de bien-être Le Château du Launay, www.chateaudulaunay.fr

Source: Lire L’Article Complet