« Il y a eu un phénomène qui m’a dépassée », raconte la chanteuse Carla

  • Un an seulement après son premier album solo, Carla sort « Sans filtre ».
  • « Après l’Eurovision junior et Bim Bam toi, tout s’est accéléré, il y a eu un phénomène qui m’a dépassé et ça a été absolument dingue », explique la Niçoise.

Rien ne semble plus pouvoir l’arrêter. Après l’Eurovision junior 2019 et l’incroyable succès de
son titre Bim Bam toi (plus de 85 millions de vues),
la Niçoise Carla vient de sortir, à juste 16 ans, treize nouveaux titres. Un an seulement après son premier album solo.

Tout va très vite pour vous…

C’est vrai qu’après l’Eurovision junior et Bim bam toi, tout s’est accéléré. Il y a eu un phénomène qui m’a dépassée. Ça a été absolument dingue. Aujourd’hui, j’enchaîne pas mal de choses et c’est vraiment un rêve qui se concrétise. Je suis ravie de partager ce deuxième album très personnel.

Il s’appelle Sans filtre. Est-ce à dire que le premier en avait un ?

J’étais forcément plus jeune, moins mature. Celui-ci a vraiment grandi avec moi. J’ai coécrit certaines chansons. Avec tout ce qu’on a traversé à cause du Covid, il m’est venu une certaine inspiration. Il y a notamment le titre On se retrouvera, pour ma grand-mère. J’ai aussi pu travailler avec des auteurs et compositeurs absolument incroyables comme Quentin Mosimann, Tibz. J’ai vraiment pu discuter avec eux de ce que je voulais, des thèmes que je voulais aborder.

Vous chantez en espagnol dans le morceau Loca, avec Augustin Galiana. Vous êtes également la première artiste française à intégrer le jeu en ligne Fornite avec Bim bam toi. Vous visez une carrière à l’international ?

Ce sont des opportunités auxquelles je ne m’attendais pas du tout et qui nous ouvrent effectivement à l’international. Avec l’Eurovision junior, on avait déjà pu toucher énormément de pays. D’ailleurs, Bim bam toi est single d’or en France mais aussi en Europe. L’Espagne est un pays qui me suit beaucoup. On fait pas mal de promo là-bas. Et j’avais envie de mettre un peu de mes origines dans cet album [sa mère est mexicaine]. Je parle anglais, français et espagnol, mais je reste quand même focalisée sur la France. Après s’il y a des propositions, on verra.

La chanteuse défendra sa musique sur scène en 2022

Avec la crise, vous n’avez pas pu défendre votre premier album sur scène. Ce sera le cas pour celui-ci ?

Oui, ça a été un vrai manque. La tournée devait avoir lieu cette année. Elle est reportée en 2022 et on présentera un best-of des deux albums. Depuis l’Eurovision junior, je suis vraiment impatiente de retourner sur scène. Les live streams c’est bien, mais ce n’est quand même pas la même chose.

Vous pourriez aussi vous diversifier à la télé ? Au cinéma ?

Je ne peux rien dire [rires]. J’ai plein de beaux projets qui arrivent pour 2022. J’ai hâte de vous les dévoiler, mais là, c’est encore trop tôt pour en parler.

Source: Lire L’Article Complet