INTERVIEW. Rebecca Hampton (Plus belle la vie) : "Céline ne rentre pas totalement aguerrie de l’île"

Rebecca Hampton s’est confiée en exclusivité à Télé Star Jeux au sujet de la saga de l’été de Plus belle la vie et a teasé la suite des aventures de Céline, son personnage qu’elle incarne depuis 17 ans.

Télé Star : Quel était votre sentiment en apprenant pour cette saga de Plus belle la vie ?

Rebecca Hampton : J’étais très excitée par le projet et de tourner avec ces partenaires que je ne connaissais pas. Le tournage a aussi été sportif. Je vous avoue que ça m’a beaucoup changé de mes tailleurs et talons aiguilles !

Les téléspectateurs ont découvert Céline sous un autre jour…

Je n’avais jamais eu à tourner ça pour mon personnage et cela a été un grand bonheur car je suis plus près de cette Céline Frémont que celle de d’habitude ! Je suis plus aventurière que casanière.

Qu’est-ce qui attend Céline et les autres après cette aventure ?

Ils sont rentrés de l’île mais certains d’entre eux vont vouloir y retourner… Céline a retrouvé Gabin, l’enfant qu’elle considère comme son fils, et il va y avoir des petits soucis. En tout cas, je pense que cette aventure qui lui aura fait du bien. Elle a appréhendé le danger avec un calme qui m’a étonné. Elle m’est beaucoup plus sympathique maintenant que pendant ces 17 dernières années ! J’espère que la vie sur cette île lui aura donné une envie de vivre plus forte même si elle n’en rentre pas totalement aguerrie…

Baignade dans l’eau glacée, scènes d’action, scènes avec un serpent, ce tournage a été celui de tous les défis pour vous…

J’ai le vertige mais le reste m’importe peu. Pour le serpent, je l’ai pris dans les mains avant de jouer avec pour savoir à quoi m’en tenir. Quant à l’eau, elle était à 9 degrés. Je tremblais comme une feuille quand on ne tournait pas mais au mot action, je ne bougeais plus. Tout a été intense physiquement mais personne n’a jamais été mis en danger (rires)

Comment s’est passée votre collaboration avec Kjel Bennett, le plus jeune de la bande des naufragés ?

Ma première passion dans la vie est d’être maman et, de ce fait, j’ai toujours envers des personnes qui sont plus jeunes cette envie de protection. Kjel est très talentueux mais un peu comme un chien fou. A un moment, il fallait qu’il soit extrêmement ému, il cherchait l’émotion mais il était "dérangé" par la vie du plateau. Je lui ai alors expliqué comment se mettre dans sa bulle. Je l’ai pris dans mes bras, je lui ai dit de respirer et de se déconnecter. Personne n’est venu nous embêter et Kjel a fait une séquence bluffante. On a partagé des moments très beaux.

Il a confié à Télé Star avoir été très impressionné par vous au départ…

Ça, c’est parce que je fais très peur (rires)

Source: Lire L’Article Complet