Juliette Tresanini : ses confidences sur son départ de Demain nous appartient

Invitée lors du Festival Séries Mania 2021, Juliette Tresanini alias Sandrine Lazzari est revenue avec émotion sur son départ de la série Demain nous appartient. Confidences.

Juliette Tresanini, qui incarne la proviseure Sandrine Lazzari dans Demain nous appartient, comptait parmi les invités du Festival Séries Mania 2021 et s’est livrée avec beaucoup d’émotion sur son départ de la série de TF1 au micro de nos confrères de Télé-Loisirs.

C’est dans l’épisode du mercredi 1er septembre que Sandrine Lazzari s’est envolée pour la Guadeloupe aux côtés de sa compagne Morgane (Marie Catrix) et de son fils, Arthur (Théo Cosset). Juliette Tresanini s’est confiée, non sans mal, sur la tristesse qu’elle a ressenti en apprenant le départ de son personnage : "J’ai mis un peu de temps à me faire à l’idée que j’allais quitter cet endroit qui m’a permis d’avoir une vie de maman et de comédienne épanouie. On est extrêmement bien à Sète. Les gens nous ont adoptés. J’ai créé un monde en dehors de la série. Et puis, j’étais la voisine de Solène (Hébert, ndlr), qui est vraiment devenue un membre de ma famille. Déménager loin d’elle, la quitter, c’est très difficile." L’actrice est également revenue sur la réaction des télé-spectateurs qui ont, eux aussi, eu du mal à accepter ce départ soudain : "Leur réaction est très touchante ! Entre eux et nous, c’est une histoire d’amour qui dure depuis quatre ans. Et je savais qu’en changeant les acteurs "historiques", ce serait compliqué. J’ai d’ailleurs reçu beaucoup de messages de soutien de fans en colère, qui m’ont dit que la famille Lazzari était l’une de leurs préférées. Or, le départ de Sandrine laisse Victoire toute seule et créé un vide."

Juliette Tresanini annonce de nouveaux projets et le retour de son personnage dans la série

Quant à la production de la série à succès, Juliette Tresanini ne lui en veut pas d’avoir pris une telle décision : "Je respecte la décision de la production, prise pour des raisons narratives. Je n’en veux à personne. Et je n’oublie pas que les producteurs et les auteurs m’ont donné ma chance au départ et écrit de belles intrigues. Mais je n’aurais sans doute pas fait partir cette famille-là !", avant d’ajouter "Dans la vie, quand on ferme une porte, une autre s’ouvre. Mon départ de DNA va me donner des opportunités. J’étais tellement bien dans cette série, tellement heureuse d’être tous les jours avec mes amis, que j’aurais pu ne pas bouger pendant dix ans."

L’actrice a également révélé travailler sur de tous nouveaux projets : "J’ai le luxe d’avoir du temps pour développer de nouveaux projets : j’écris un long métrage, je démarche des producteurs, et j’ai décroché un rôle dans une série de TF1.". Quant à son personnage de Sandrine Lazzari dans Demain nous appartient, celui-ci n’a pas dit son dernier mot puisque la proviseure du lycée Paul Valéry sera de retour dès cet automne : "Cette arche est déjà tournée. Elle va faire très plaisir aux fans, qui aiment tant le duo Sandrine-Victoire. Sandrine se montrera très présente pour sa fille-soeur. C’était un plaisir de retourner à Sète. J’ai eu de très belles scènes à jouer avec Mayel Elhajaoui (qui joue Georges, ndlr), avec sa mère Catherine Benguigui (Mona, ndlr), que j’ai adorée, avec ma sœur de cœur Solène. Je remercie vraiment Marc Kresmann, le directeur d’écriture, d’avoir prolongé la présence de Sandrine."

La comédienne de 39 ans n’en sait en revanche pas plus sur un éventuel retour permanent dans la série et attend impatiemment de savoir si son personnage vivra de nouvelles aventures. Affaire à suivre.

Source: Lire L’Article Complet