La drôle d'« Atmosphère » de fin du monde de Jenny Offill

  • Les lectures coups de cœur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd’hui, « Atmosphère » de Jenny Offill, paru le 19 août 2021 aux Éditions Dalva.

Cathy Borie, auteure et contributrice 
du groupe de lecture
20 Minutes Livres, vous recommande 
Atmosphère de Jenny Offill, paru le 19 août 2021 aux Éditions Dalva.

Sa citation préférée :

« Cette nuit-là, je rêve que je suis dans un supermarché. Où il y a une musique abominable. Et un éclairage insupportable. J’arpente les rayons avec l’espoir de réduire les lumières mais je ne trouve pas l’interrupteur. Je me réveille déçue. Où sont passés ces rêves où on s’envole ? »
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que c’est une sorte de flux de pensées entre humour grinçant et désespoir poli qui parlent de nos vies urbaines avec une précision et une finesse de médecin légiste. Un livre qui peut nous faire sortir de notre zone de confort, mais pour lequel on se prend vite au jeu.
  • Parce que ce texte n’est pas non plus dénué de poésie : phrases brèves et parfois percutantes, courts paragraphes qui nous emportent en quelques lignes entre un quotidien banal et un univers déjanté, sensibilité de la narratrice qui cherche sa juste place au milieu de ses semblables souvent si différents… Les mots ne servent pas seulement ici à décrire une réalité, ils cherchent à saisir le cœur des choses, par petites touches ténues et émouvantes.
  • Parce que l’auteure parvient à nous toucher même si notre vie ne ressemble pas forcément à la sienne : l’humour ne cache jamais la fragilité qu’elle exprime, l’impression d’avancer sur un fil entre une grise normalité et une folie toute proche, l’une et l’autre parfois confondues. Qui n’a jamais éprouvé de nos jours cette sensation d’équilibre précaire, où tout – et soi-même en premier – peut basculer d’un instant à l’autre ? L’auteure évoque d’ailleurs souvent la fin du monde, et bien que ce thème soit abordé avec une certaine dérision, cela colore particulièrement le texte de nuances sombres.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Il n’y en a pas vraiment… Lizzie raconte au jour le jour de menus événements, note ses réflexions, pose ses questionnements et décrit des personnages de son quotidien : son mari, son fils, son frère, sa mère, les clients de la bibliothèque où elle travaille, des gens croisés dans la rue…

Les personnages. Lizzie, la narratrice ; Ben, son mari ; Henry, son frère ; Sylvia, pour qui elle travaille en répondant à son courrier concernant la crise climatique ; Eli, son petit garçon ; les gens qu’elle croise.

Les lieux. Brooklyn. Chez elle, à la bibliothèque, dans les transports en commun, à l’école d’Eli, etc.

L’époque. Aujourd’hui.

L’auteur. L’Américaine Jenny Offill a eu depuis sa première publication en 2000 plusieurs récompenses littéraires. Elle a écrit trois romans et des ouvrages pour la jeunesse, et est aussi professeure de littérature et éditrice free-lance.

Ce livre a été lu avec une certaine perplexité, puis au fur et à mesure des pages une sensation de proximité avec cette Lizzie en apparence si éloignée de moi.

Acheter ce livre sur Amazon

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l’un d’entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d’intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !

Source: Lire L’Article Complet