Le monde de la culture a crié sa colère face au « mépris » du gouvernement

« Ouvrez les théâtres », « Ouvrez les cinémas », « Déconfinons la culture ! » Tels étaient les slogans scandés mardi midi par les professionnels de la culture mobilisés contre la décision de prolonger la fermeture des lieux culturels pour cause de
Covid-19. A l’appel de la CGT-spectacle, des centaines manifestants se sont rassemblées place de la Bastille à Paris pour dénoncer le « mépris » du gouvernement à leur égard.

« On veut qu’on nous dise quand on va pouvoir rouvrir car on ne rouvre pas un théâtre d’un claquement de doigt. Il y a un mépris affiché pour le public. On lui a dit de changer d’heure, on lui a dit de changer de jour. On a été très patient maintenant il faut que tout ça s’arrête », a déclaré sur place à l’AFP l’humoriste Christophe Alévêque.

« De la clarté » exigée

« J’ai joué devant un public entièrement masqué. Tous les gens portent le masque. Qu’est ce qu’on peut faire de plus ? », a-t-il ajouté, demandant « de la clarté ».

D’autres rassemblements se sont tenus en France ce mardi.

Théâtres, salles de spectacles, cinémas, musées resteront fermés au moins jusqu’au 7 janvier. Le milieu mène aussi le combat devant les tribunaux : syndicats et artistes ont annoncé saisir le Conseil d’Etat, via un « référé liberté », une procédure d’urgence, comme ont pu le faire ces dernières semaines
les professionnels de la restauration, ou bien le secteur du ski.

Source: Lire L’Article Complet