Les blessures liées aux jeux vidéo

Parce que finalement, on prend des risques aussi quand on joue à des jeux vidéo… Il faut faire gaffe à ces blessures et maladies directement liées à la pratique !

On se dit souvent que le gaming est une des activités les plus sécurisées qui soient. Après tout, on ne prend pas de risque à sortir dehors, à s’activer physiquement, donc forcément, on a moins de chances de se faire mal, non ? Eh bien, pas forcément… Car il existe tout un tas de blessures ou de maladies directement liées à la pratique du jeu vidéo, qu’il faut connaître pour mieux les éviter. Bon, évidemment, les jeux vidéo, c’est comme tout : si on en abuse pas, tout devrait bien se passer… mais il vaut mieux rester vigilant quand même !

La blessure du pouce

Non, ne rigole pas, c’est un vrai truc. Appelée “Gamer’s Thumb” en anglais (soit “le pouce du joueur”), cette blessure est en réalité une inflammation des tendons qui permettent au pouce de bouger. La raison est simple : à force d’effectuer toujours les mêmes mouvements avec son pouce, ce dernier peut s’enflammer et provoquer une sévère douleur. Autrement dit, si tu commences à ressentir une douleur au niveau du pouce quand tu joues à un jeu, prends une pause…

Le syndrome du canal carpien

C’est sans aucun doute une des blessures les plus communes liées aux jeux vidéo, notamment à ceux qui passent énormément de temps sur leur PC. Les symptômes peuvent aller des picotements aux engourdissements en passant par des fourmillements ou des décharges électriques dans les doigts. Et la cause est simple : c’est lorsque l’on passe trop de temps la main sur la souris…

La paralysie partielle

Bon, là, on est dans un cas extrême, mais c’est bien la preuve que ça peut arriver si on ne fait pas gaffe : en 2018, un joueur chinois a été paralysé de la taille aux pieds à cause d’une trop longue session de jeu dans un cybercafé. On parle quand même de 20H d’affilée et d’un cas absolument exceptionnel, mais le pauvre gars a tout simplement perdu le sens de ses jambes à cause d’un jeu vidéo !

La fatigue

Ce n’est pas une maladie à proprement parler, mais elle peut avoir des conséquences directes sur la santé. Ainsi, une étude a pu montrer qu’un joueur a tendance à s’endormir 101 minutes plus tard en moyenne qu’une personne “normale”, tout simplement pour pouvoir jouer. Sur le long terme, ces minutes sont précieuses pour le cycle du sommeil, et peut avoir des conséquences à la fois physiques et psychologiques chez le joueur…

La perte de vision

En 2017, une histoire a fait sacrément parler d’elle : une jeune femme chinoise de 21 ans est littéralement devenue aveugle d’un œil après avoir passé 24H d’affilée sur son smartphone à jouer à des jeux. Maintenant, on comprend mieux pourquoi on nous dit souvent de prendre des pauses lorsque l’on passe un temps soutenu devant un écran… Encore une fois, c’est un exemple extrême, mais c’est la preuve que ces choses peuvent arriver.

Source: Lire L’Article Complet