Les images rares d'un requin taupe filmé dans le port de Concarneau

C’est un spectacle rare auquel ont pu assister les promeneurs de l’arrière-port de Concarneau, le vendredi 28 mai. Comme nous l’apprend Ouest France, un requin taupe s’est invité aux portes de la Ville Close, offrant à Yvan Le Bras, ingénieur de recherches à la Station marine de Concarneau, l’occasion d’immortaliser cette rencontre unique, dont vous pouvez découvrir les images un peu plus bas.

“Il était proche de la surface, il a tourné longtemps au même endroit, près du bord. Du coup, j’ai pu l’observer un long moment et le filmer”, a indiqué le scientifique à nos confrères.

  • Une basilique romaine datant de plus de 2000 ans découverte en Israël

    KameraOne

  • Cannes: la ville prête à accueillir les festivaliers en juillet

    AFP

  • Marseille: un bus gratuit pour amener des publics éloignés au Mucem

    AFP

  • Maroc: la capitale du tourisme, Marrakech, à bout de souffle avec la crise sanitaire

    Le Figaro

  • A Tulsa, 100 ans après, la mémoire vive d'un des pires massacres raciaux des Etats-Unis

    AFP

  • Les humains et les grands requins blancs cohabitent ensemble en Californie

    KameraOne

  • Un hippopotame énervé poursuit un bateau de touristes

    KameraOne

  • Paris: une exposition consacrée à un David Bowie inattendu

    AFP

  • Une GoPro emportée par les vagues retrouvée en état de marche cinq ans plus tard

    KameraOne

  • À Paris, une procession catholique attaquée par des antifas

    Le Figaro

  • Turquie : un port envahi de mucilage marin, la vie marine menacée

    KameraOne

  • La fusée Longue Marche 7 s’arrime à la future station spatiale chinoise

    Le Figaro

  • Pour Guillaume Peltier, «aujourd'hui l'immigration n'est plus une chance en France»

    Le Figaro

  • Manifestation à Paris contre la reprise des expulsions locatives

    AFP


  • Une basilique romaine datant de plus de 2000 ans découverte en Israël
    Une basilique romaine vieille de 2000 ans a été découverte lors de fouilles archéologiques à Ashkelon dans le sud du pays. Construit à la demande du roi Hérode le Grand, le site aurait été achevé aux alentours du deuxième siècle de notre ère, et comprenait des espaces pour le commerce et les fêtes, ainsi qu'un théâtre.


    KameraOne


  • Cannes: la ville prête à accueillir les festivaliers en juillet
    Les hôtels cinq étoiles ont rouvert, la musique résonne de nouveau sur les plages de la Croisette: après une année marquée par le Covid, Cannes se reprend à espérer à l'approche du festival qui aura lieu exceptionnellement en juillet.


    AFP


  • Marseille: un bus gratuit pour amener des publics éloignés au Mucem
    A Marseille, grâce à un bus spécialement affrété qui vient les chercher chaque dimanche, des publics éloignés socialement et géographiquement peuvent profiter du Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem).


    AFP

VIDÉO SUIVANTE

Est-ce que mes collègues #PlanèteRevisitée @INPN_MNHN @Le_Museum @OFBiodiversite @INEE_CNRS ont pu faire des observations de ce type en Corse? Spécial dédicace de #PNDB @SBM_Concarneau 😉 https://t.co/6wLL0feWS7 pic.twitter.com/TLuagC5UyQ

Une rencontre rare dans le port de Concarneau

Au départ, Yvan pensait qu’il s’agissait là d’un “requin peau bleue”. Mais son postulat de départ a été bouleversé par l’Association pour l’étude et la conservation des sélaciens (Apecs), basée à Brest, qu’il a contactée après avoir filmé ces images.

Le spécimen de la vidéo est en fait un requin taupe. “L’Apecs penche pour un requin-taupe commun (Lamna nasus) mais il peut également s’agir d’un requin-taupe bleu (ou requin Mako)”, précise le chercheur.

À l’âge adulte, l’espèce peut atteindre 3,5 mètres de long. Le requin filmé à Concarneau mesure quant à lui environ un mètre, selon les estimations d’Yvan.

Et rencontrer l’un des représentants de cette espèce est une chance, comme l’a précisé Yvan Le Bras : “Le requin-taupe est parfois pêché près de nos côtes, mais on l’aperçoit rarement”. Pour expliquer sa présence dans le port de Concarneau, le scientifique avance “les gros coefficients de marée” ou encore “le fait que la température de l’eau soit fraîche pour la saison, entre 11 et 12 °C”.

Une espèce menacée d’extinction

Malheureusement, le requin taupe est une espèce considérée comme étant en danger d’extinction. Et comme le hasard fait parfois bien les choses, l’observation d’Yvan s’est déroulée le jour de la clôture d’une cagnotte lancée par l’Apecs pour le projet Lamna, visant à récolter des fonds pour sensibiliser à la cause… du requin taupe, justement.

Sur les réseaux sociaux, l’ingénieur et l’Apecs ont lancé un appel à signaler d’éventuelles nouvelles observations de ce requin taupe dans le Finistère. Il est possible de les contacter au 06.77.59.69.83 ou sur le site www.asso-apecs.org.

Source: Lire L’Article Complet