Les personnages les plus lâches du jeu vidéo

Plutôt que d’être les éternels héros dont on vante les mérites dans les jeux vidéo, ces personnages sont de vraies poules mouillées, des lâches fuyards, des poltrons en puissance. 

De manière générale, dans le jeu vidéo, on aime mettre l’accent sur des personnages héroïques, qui font preuve d’un courage et d’un sens des responsabilité hors-normes. Pour nous sortir du quotidien et de la lâcheté humaine, c’est très cool, mais l’on sait tous que tout le monde n’est pas comme ça dans la vraie vie. Et certains jeux l’ont bien compris, en mettant en scène des personnages complètement lâches, qui fuient face au danger, qui s’en prennent à leurs ennemis de la manière la plus déloyale qui soit, avant de supplier quand ils sont à notre merci.

Pat La Hyène – Demon’s Souls & Dark Souls

Mais quelle ordure celui-là ! Si tu le croises, tu vas vite le regretter. Pourtant il a l’air amical au début. Mais en fait, c’est un lâche doublé d’un poltron, qui va tout faire pour te rendre la vie difficile, mais de la manière la plus méprisable qui soit. Par exemple, il va juste te pousser au bord d’un précipice, ou t’attaquer par derrière. Et quand tu le confrontes vraiment, il se met à genoux pour te supplier de lui laisser la vie sauve… avant de recommencer ses méfaits.

Les campeurs – N’importe quel FPS multi

Ce n’est pas un personnage à proprement parler, mais on les reconnaît tellement facilement qu’ils ont droit à leur propre catégorie. On en vient même à se demander comment le jeu peut être fun pour eux, à passer leur temps à se planquer en attendant que des ennemis ne se pointent. Camper, c’est la marque des lâches, à moins d’être en défense dans un jeu de type tactique type CS ou Valorant (et encore…).

Les Boo – Les jeux Mario

Qu’est-ce qu’un lâche, finalement ? On parle de quelqu’un qui n’a pas de courage, qui n’ose pas prendre ses responsabilités et affronter le danger droit dans les yeux. On aurait pas pu trouver de meilleure définition pour les Boo des jeux Mario. Ces fantômes passent leur temps à nous poursuivre quand on a le dos tourné, mais dès qu’on les regarde, ils ne bougent plus et se cachent. Qui est la poule mouillée finalement ?

Les Metal Slimes – Série des Dragon Quest

Tomber sur un Metal Slime dans un combat aléatoire de la série Dragon Quest, c’est comme toucher le jackpot : si tu parviens à les battre, tu vas avoir droit à une sacrée somme d’expérience en récompense. Et généralement, ils sont faciles à battre : ils font peu de dégâts, et ne sont pas extrêmement résistants, même s’il faut les toucher plusieurs fois pour les battre. Le seul problème, c’est qu’ils ont tendance à fuir dès qu’ils croisent ton chemin… En cela, il s’agit sans aucun doute d’un des ennemis les plus lâches du JRPG.

Micolash, Hôte du Cauchemar – Bloodborne

Les jeux From Software ont tendance à proposer des mécaniques complètement originales pour les combats de boss. Mais alors on ne s’attendait pas à devoir affronter le boss le plus lâche qui soit. Micolash, c’est ça : il passe son temps à s’enfuir, et tu dois passer de longues minutes à lui courir après pour lui asséner un coup dès que tu le chopes. Au bout d’un moment, il se met à combattre, mais seulement quand t’as réussi à le coincer…

Source: Lire L’Article Complet