Les étudiants privés de l’aide exceptionnelle à la rentrée 2022 ?

Les bourses attribuées sur critères sociaux aux étudiants vont augmenter de 4% conformément à la récente loi pouvoir d’achat, mais l’aide exceptionnelle de 100 euros risque de ne plus les concerner. Avec le repas à un euro, voici à quelles aides peuvent prétendre les étudiants.

  • Aide exceptionnelle
  • Revalorisation des bourses
  • Repas à un euro

Dans le cadre de la loi pouvoir d'achat, les bourses étudiantes attribuées sur critères sociaux sont bien concernées par la revalorisation de 4% allouée aux prestations sociales. Les deux dernières années, les bourses n'avaient été augmentées que de 1%. Cette nouvelle augmentation est effective pour tous les boursiers, quelque soit son échelon ( de 0 bis à 7). Alors que les jeunes représentent une population vulnérable, plusieurs aides ont été annoncées, comme la reconduction des repas à un euro, la revalorisation des APL pour 800 000 jeunes ou encore le gel des droits d'inscription à l'université. Quant à la prime exceptionnelle de 100 euros, celle-ci a été retoquée par le Sénat à destination seule des travailleurs pauvres. Ainsi, les étudiants ne devraient plus être inclus dans ses critères d'éligibilité.

Exclusion des étudiants de l'aide exceptionnelle de 100 euros ?

Pour lutter contre l'inflation généralisée, le gouvernement avait prévu fin juillet dernier, avec la loi pouvoir d'achat, le versement d'une prime exceptionnelle de 100 euros pour les bénéficiaires de minima sociaux. Etaient ainsi concernés les bénéficiaires des APL, du RSA ou de l'AAH (allocation aux adultes handicapés) et les étudiants boursiers. Or, dans la nuit du 2 au 3 août 2022, les sénateurs de droite ont validé un amendement pour en changer les critères d'attribution, qui n'auraient désormais pris en compte que les travailleurs bénéficiaires de la prime d'activité. Ces derniers pourraient alors toucher non plus 100 mais 150 euros, et si les jeunes salariés de plus de 18 ans auraient été admissibles à cette aide, les étudiants n'auraient pu y prétendre. Une exclusion qui a provoqué la colère des associations étudiantes, comme la Fage, qui a alors vivement incité les parlementaires à revenir sur cette décision. De fait, tard dans la soirée du 3 août, un accord a été trouvé par la commission paritaire mixte, et l'aide aux étudiants est à nouveau d'actualité.

Confirmation par communiqué de presse du Sénat ce 4 août 2022 :

Revalorisation des bourses à 4%

Dès la rentrée scolaire, les bourses pourraient être revalorisées à hauteur de 4% sur la base de critères sociaux, propose le gouvernement. Une mesure qui va de paire avec la hausse d'autres prestations sociales telles que le RSA ou les allocations familiales. L'étudiant n'aura alors aucune démarche à effectuer, puisque le montant sera automatiquement réévalué au moment du premier versement de la bourse en question, entre fin août et début septembre 2022.

  • Pass'sport : le dispositif étendu aux étudiants boursiers

    Dès la rentrée 2022, le dispositif Pass'Sport sera étendu aux étudiants boursiers âgés de 18 à 25 ans. Comment obtenir cette aide de 50 euros permettant de financer l'inscription dans un club de sport ? Détails.

Des repas à un euro

Les étudiants boursiers et en situation précaire pourront bénéficier de repas à un euro, comme ce fut le cas lors de la crise sanitaire du Covid-19. "Depuis 2020, près de 32 millions de repas ont été servis pour un euro à des étudiants boursiers ou identifiés comme précaires par les Crous" précise le gouvernement. 

Une aide exceptionnelle de 100 euros

Un chèque d'un montant de 100 euros pourra être octroyé aux étudiants qui touchent une bourse sur critères sociaux, mais également à ceux qui bénéficient d'une aide du Crous, aux allocataires des APL vivant en dehors de chez leurs parents. Enfin, le gouvernement rappelle que près de 800.000 jeunes bénéficieront d'une revalorisation des APL, sans oublier le gel des droits d'inscription à l'université.

Source: Lire L’Article Complet