Les vaccins contre les variants du Covid-19 pourraient être moins efficaces

En décembre 2020, le variant anglais faisait son apparition “officiellement”. Depuis, des dizaines de variants ont fait parler d’eux, mais il faut savoir qu’il existe en fait plusieurs milliers de variants, si ce n’est plus. Et si ceux en provenance du Royaume-Uni, de l’Afrique du Sud, du Brésil ou de l’Inde font davantage parler d’eux, c’est tout d’abord à cause de leur vaste propagation mais aussi parce qu’ils possèdent des particularités qui peuvent les rendre inquiétants.

  • Covid-19: l'Union européenne veut élargir les conditions de voyage pour les touristes étrangers

    Le Figaro

  • Grande-Bretagne : les membres de la Royale Marines testent des combinaisons à réaction

    Le Figaro

  • Inde : revers électoral pour Narendra Modi dans l'état clé du Bengale

    France 24

  • Pays-Bas : une maison construite en utilisant l'impression 3D

    KameraOne France

  • Le gouverneur de la banque centrale du Liban visé par une plainte en France

    France 24

  • Une énorme décharge gâche la vie des habitants d'un village britannique

    KameraOne France

  • Alliance LR/LREM en Paca: Bruno Le Maire veut «saluer le courage de Renaud Muselier»

    Le Figaro

  • Grèce: réouverture des terrasses de cafés et restaurants, après six mois de fermeture

    AFP

  • Mexique: des femmes zapatistes prennent la mer en direction de l'Europe pour rencontrer d'autres anticapitalistes

    Le Figaro

  • Après de violentes manifestation en Colombie, le président ordonne le déploiement de l’armée

    Le Figaro

  • Le Portugal entame sa dernière étape de déconfinement et rouvre sa frontière avec l’Espagne

    Le Figaro

  • En Birmanie, la contestation ne faiblit pas malgré la répression

    Le Figaro

  • «C’est la seule manière pour qu’on s’en sorte»: en Guadeloupe, ouverture de la vaccination à tous les majeurs

    Le Figaro

  • Le retour sur Terre du vaisseau de SpaceX est «un jour incroyable» pour la Nasa

    Le Figaro

  • Le pass sanitaire «est une usine à gaz numérique», dénonce Nicolas Dupont-Aignan

    Le Figaro


  • Covid-19: l'Union européenne veut élargir les conditions de voyage pour les touristes étrangers
    Le porte-parole de la Commission européenne a annoncé, lundi 3 mai, vouloir élargir les conditions de voyage au sein de l'union pour les touristes étrangers. Pourraient ainsi voyager librement, «les personnes provenant de pays où la situation épidémie est bonne, mais aussi toutes les personnes ayant reçu la dernière dose recommandé d'un vaccin autorisé».


    Le Figaro


  • Grande-Bretagne : les membres de la Royale Marines testent des combinaisons à réaction
    Les 42 membres du commando de la marine royale à bord du navire britannique HMS Tamar ont pu tester de nouvelles combinaisons à jet. Conçues par l'entreprise Gravity Industries, ces combinaisons à réaction premettent aux militaire de survoler leur navire et d'y atterrir en conservant une liberté dans les mouvement des mains.


    Le Figaro


  • Inde : revers électoral pour Narendra Modi dans l'état clé du Bengale
    Le parti nationaliste hindou du Premier ministre indien Narendra Modi, le Bharatiya Janata Party (BJP), a subi un revers électoral dimanche 2 mai au Bengale occidental, Etat clé de 90 millions d'habitants, dans des élections régionales très disputées et marquées par des actes de violence.


    France 24

VIDÉO SUIVANTE

Des vaccins adaptés mais inefficaces ?

Pour sortir de cette pandémie, la solution réside peut-être en les vaccins. Utilisés depuis décembre dernier, les vaccins ont très rapidement dû s’adapter… aux variants. Des tests sont effectués pour vérifier l’efficacité de chaque vaccin face aux variants, et les formules sont modifiées petit à petit, en conséquence.

Si cette réactivité est une bonne chose, les vaccins pourraient tout de même avoir un effet néfaste et méconnu. En effet, le système immunitaire regorge de surprises. C’est le cas avec ce que l’on appelle “l’effet Hoskins”, ou encore le “péché originel antigénique”.

Le péché originel antigénique, qu’est-ce que c’est ?

Derrière ce nom complexe se cache un phénomène plutôt simple à comprendre. Pour faire simple, lorsque vous êtes malade, votre système immunitaire va produire des anticorps pour faire face au virus. Et si, des années plus tard, vous faites à nouveau face à ce virus, la mémoire immunologique permettra à votre corps de renvoyer rapidement des anticorps, comme lors de la première infection.

Cela semble donc bien sympathique, en apparence. Car oui, il peut y avoir un problème. Si lors de la deuxième infection, le virus a légèrement été modifié, le système immunitaire peut quand même envoyer les anticorps de la précédente infection… avec une efficacité beaucoup moins importante. Pire encore, il est même possible que les anticorps ne fonctionnent pas et/ou que le corps se leurre tout seul, croyant le travail accompli alors que c’est un échec cuisant… et dangereux.

La menace des variants est à prendre au sérieux

Ainsi, vous voyez peut-être le problème. En vous faisant vacciner, vous entrainez votre corps à affronter un virus ciblé, ici le coronavirus. Mais si dans plusieurs mois vous êtes contaminé par un variant du SARS-CoV-2, il se pourrait bien que les anticorps en mémoire ne soient pas réellement efficaces. Ce qui pourrait piéger tout votre système immunitaire.

Michael Worobey, professeur à l’Université d’Arizona, a déclaré à STAT que “nous pourrions en fait voir une efficacité moindre dans cinq ans, si les gens sont toujours obligés de se souvenir de la réponse au premier antigène [SRAS-2] qu’ils ont vu”. D’autres experts, comme Vineet Menacherry, de l’Université du Texas à Galveston, sont plus optimistes. “Les changements que nous voyons dans les variantes [SRAS-2] ne sont pas des changements complets affirme-t-il. Une lueur d’espoir qui fait du bien.

Source: Lire L’Article Complet