L'hommage national à Jean-Paul Belmondo aux Invalides a commencé

Quatre jours après sa mort lundi, à 88 ans, Jean-Paul Belmondo a les honneurs d’un hommage aux Invalides. La cérémonie a débuté ce jeudi vers 16h30, avec l’arrivée de la Garde républicaine, puis du président Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat doit prononcer un éloge funèbre, en hommage à celui qu’il a qualifié de
«trésor national». Cet hommage national doit s’achever vers 17h30 avec la sortie du cercueil au son de Chi Mai d’Ennio Morricone, bande originale du film Le Professionnel, jouée par l’orchestre de la Garde républicaine.

« Il est immortel, Jean-Paul, il partira jamais »

Patrick Bruel, Gilles Lellouche, Jean Dujardin, le couple Guillaume Canet et Marion Cotillard, le DJ Bob Sinclar, Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, ou encore Cyril Hanouna, ont été aperçus parmi les célébrités arrivées à la cérémonie. « Saint-Augustin disait, les morts sont des invisibles, pas des absents. Pour moi Jean-Paul, il n’est pas absent. Jean-Paul c’est comme Johnny il est là. Il n’aurait pas voulu qu’on fasse la gueule. Il est immortel, Jean-Paul, il partira jamais », a déclaré Michel Drucker à BFMTV.

Outre la famille, les personnalités et de nombreux membres du gouvernement, dont le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti et la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, près de 1.000 personnes du public ont également été autorisées à l’intérieur des Invalides, munies de leur pass sanitaire. Les portes des Invalides s’ouvriront ensuite à tous ceux qui veulent se recueillir à partir de 19h30 devant le cercueil. Un dispositif exceptionnel qui avait déjà été mis en oeuvre après le décès de Jacques Chirac en 2019.

Les obsèques de Jean-Paul Belmondo suivront vendredi matin en l’église Saint-Germain-des-Prés dans l’intimité de la famille et des proches. La cérémonie sera suivie d’une crémation, elle aussi dans l’intimité.

Source: Lire L’Article Complet