Mal de tête : l'acupuncture efficace pour diminuer les douleurs

Un nouvel essai montre que cette méthode permet de faire baisser drastiquement la fréquence des douleurs chez les patients atteints de maux de tête chronique.

Restez informée

Issue de la médecine traditionnelle chinoise, l’acupuncture est utilisée en médecine de ville comme à l’hôpital. Elle s’inscrit en complément de la médecine conventionnelle, notamment pour soulager des douleurs chroniques : maux de dos, arthrose, troubles digestifs, stress, déprime, migraine…

Des chercheurs de l’université de médecine traditionnelle chinoise de Chengdu (Chine) ont voulu tester l’efficacité de l’acupuncture sur les maux de tête. Ils ont suivi pendant trente-deux semaines plus de 200 patients âgés en moyenne de 43 ans et atteints de céphalées chroniques. La moitié a reçu 20 séances d’acupuncture sur huit semaines, l’autre moitié (groupe placebo) des séances plus légères dans lesquelles les aiguilles n’étaient que partiellement enfoncées. Tous devaient évaluer la fréquence de leurs maux de tête avant et pendant la durée du suivi.

Résultats* : les patients ayant reçu de « vraies » séances d’acupuncture notaient une baisse notable de la fréquence de leurs céphalées, passant en moyenne de 20 à 7 jours de douleurs par mois. La présence de maux de tête gênants a donc diminué de plus de moitié avec ce traitement ! Le groupe témoin, lui, a également enregistré une baisse (de 23 à 12 jours de douleurs par mois), suggérant que les aiguilles ont bien eu une efficacité dans la réduction des maux de tête, même en étant placées superficiellement.

Les séances classiques d’acupuncture profonde ont tout de même eu des bénéfices plus importants : au bout des trente-deux semaines de l’étude, près de 70 % des patients qui en avaient bénéficié confirmaient une baisse de leurs céphalées, contre la moitié des participants du groupe qui n’avaient reçu qu’une acupuncture légère.

« Les céphalées de type tension sont l’un des types de maux de tête les plus courants et les personnes qui en souffrent beaucoup peuvent chercher des alternatives aux médicaments », explique Ying Li, l’auteur de l’étude. « Notre étude a révélé que l’acupuncture réduit le nombre moyen de jours de maux de tête par mois pour les personnes aux prises avec ces crises douloureuses et perturbatrices (…). Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer l’efficacité à plus long terme de l’acupuncture et comment elle se compare à d’autres options de traitement », conclut-elle dans un communiqué.

* parue dans la revue Neurology

Source: Lire L’Article Complet