Manger du poisson dès 1 an diminue les risques d’asthme

Des chercheurs norvégiens ont découvert que la consommation précoce de poisson chez l’enfant permettrait de limiter grandement les risques d’avoir de l’asthme ou de l’eczéma à l’âge de six ans.

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Il semble que la consommation de tous les types de poissons soit bénéfique pour la santé, et pas uniquement les poissons gras“, indique la chercheuse Melanie Rae Simpson qui a collaboré sur cette étude :

  • Commencez par servir des poissons blancs avec un goût pas trop fort comme la limande, la sole, le colin ou le cabillaud. 
  • Évitez les poissons séchés et forts en bouche comme les sardines, le hareng ou de la truite fumée ainsi que les poissons crus (pas avant 2 ans) 

Source: Lire L’Article Complet