Marie Vareille, ses amitiés et ses « Désenchantées »

  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd’hui, « Désenchantées » de Marie Vareille, paru le 17 mai 2022 aux Éditions Charleston, qui répond aux questions de «20 Minutes».

Holly Goli, blogueuse et contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Désenchantéesde Marie Vareille, dont le nouveau roman est sorti le 17 mai 2022 aux Éditions Charleston et qui a bien voulu répondre à ses questions.
 

Sa citation préférée :

« Serment des Désenchantées : nous promettons de rester amies à la vie, à la mort, pour le meilleur et pour le pire, nous resterons toujours solidaires, quelle que soit la situation et nous nous soutiendrons toujours. Nous sommes les Désenchantées. »

Pourquoi ce livre ?

  • Parce qu’on suit une histoire sur deux époques, passé et présent, et que cette construction est passionnante. La plume de Marie Vareille, fluide et addictive, fait qu’il m’a été impossible de lâcher le roman sans connaître le dénouement, tant l’autrice nous propose des rebondissements auxquels on ne s’attend pas. Cette lecture est d’autant plus bluffante qu’elle nous replonge dans une période qui nous a marqués : les années 1990.
  • Parce que ce roman de Marie Vareille est encore plus fort que son précédent (Ainsi gèlent les bulles de savon) par son choix de mettre en avant les femmes à travers la solidarité féminine et ce de différentes manières, peu importe les époques et ce qu’elles vivent. Mais ce roman met aussi en lumière l’amitié, celle que l’on crée enfant et qui fera partie de nous toute notre vie. Je me suis régalée !

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. La disparition de Sarah Leroy a bouleversé la petite bourgade de Bouville-sur-Mer et ému la France entière. Vingt ans plus tard, Fanny revient sur les lieux de ce drame qui a marqué sa jeunesse. C’est un passé qu’elle avait préféré oublier car l’histoire de Sarah, c’est aussi un peu la sienne…

Les personnages. On a bien évidemment Sarah la disparue, Fanny mais aussi Angélique, Morgane ou encore Lilou et Jasmine qui gravitent autour de cette disparition.

Les lieux. Le roman se déroule essentiellement dans le Nord en particulier vers la Côte d’Opale.

L’époque. Le roman se déroule à notre époque et vingt ans en arrière.

L’auteur. Marie Vareille est née en Bourgogne en 1985 et vit aux Pays-Bas avec son mari et ses deux filles. Son best-seller La Vie rêvée des chaussettes orphelines, traduit dans de nombreux pays, s’est vendu à plus de 100.000 exemplaires. Il a notamment reçu le Prix des lectrices Charleston 2020.

Marie Vareille, comment l’idée de ce roman vous est-elle venue ?

Disons que c’est un événement qui est arrivé à un membre de ma famille qui m’a inspirée. Ensuite, j’avais envie depuis longtemps d’écrire sur l’amitié, en particulier l’amitié d’enfance. Tout simplement parce que les amis d’enfance sont des rencontres déterminantes dans la vie. Ce sont des personnes qui ont une connaissance de nous particulière parce qu’ils ont connu l’enfant que nous avons été. Les relations que l’on construit à l’âge adulte sont différentes, on a moins d’authenticité, on met des barrières, on se protège, chose qu’on ne sait pas encore faire enfant où on est souvent profondément sincère. Ma grande amie d’enfance est restée l’une de mes meilleures amies depuis trente ans et elle restera toujours très importante dans ma vie. J’avais envie de parler de mon adolescence. Je suis née en 1985, j’ai connu la révolution numérique vers 14-15 ans et je fais partie de la dernière génération qui a grandi sans portable.

« Désenchantées » évoque l’adolescence et la construction de soi à travers des personnages comme Sarah ou Angélique mais aussi des thèmes d’actualité sur les conditions féminines. Pourquoi ces thématiques ?

Ce qui m’intéressait, c’était les relations d’amitié entre les femmes. Je pense qu’on enseigne une forme de rivalité contre-productive aux petites filles. Ça commence par les contes de fées, il y a toujours une rivalité entre les femmes, la méchante belle-mère qui essaye de tuer Blanche-Neige, les demi-sœurs de Cendrillon, etc. L’amitié et la solidarité féminine sont rarement mises en avant. Par exemple, la belle-mère a toujours une mauvaise image, alors qu’aujourd’hui, j’ai de nombreuses amies qui se retrouvent belles-mères et tout se passe bien. On parle beaucoup de la solidarité masculine mais rarement de la solidarité féminine. C’est vraiment ça, l’histoire des Désenchantées.

Faites-vous de longues recherches avant d’écrire ou laissez-vous l’inspiration venir à vous au fur et à mesure de l’écriture ?

Un peu des deux. Je fais des recherches par curiosité sur certains points, des lieux, les métiers de mes personnages… Je regarde des vidéos, des photos ou encore des articles de blog, pour me mettre dans l’ambiance. Par exemple, pour Désenchantées, j’ai lu pas mal de choses sur l’affaire du petit Grégory, non pas pour connaître tous les détails mais surtout pour voir le traitement de l’enquête et l’impact que cela a eu socialement. Pour le reste, je laisse venir l’imagination : elle va s’enrichir au fil du processus d’écriture. Je fais aussi de petites sessions de recherches au fur et à mesure de l’écriture pour enrichir mon roman, par exemple, ici, j’ai enquêté sur la Côte d’Opale où se déroule mon intrigue. Les recherches nourrissent l’histoire. Mais mes romans étant très contemporains, je ne fais pas partie des écrivains qui font des mois de recherches avant de commencer à écrire. L’histoire, je la connaissais, mais je me suis pas mal pris la tête sur comment la raconter. Notamment, j’ai mis longtemps à trouver qui serait le narrateur ou la narratrice de cette histoire.

Pouvez-vous utiliser trois mots pour qualifier « Désenchantées » et convaincre vos futurs lecteurs ?

Alors je dirais : solidarité, mer, amitiés d’enfance.

Propos recueillis par Holly Goli pour 20 Minutes

Acheter ce livre sur Amazon

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l’un d’entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d’intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d’avance à tous ceux qui cliqueront !

Source: Lire L’Article Complet