Muller Van Severen, néo-modernes depuis 10 ans

Une décennie au compteur pour Muller Van Severen voilà qui méritait bien quelques mots sur l’un des plus brillants duos du design européen. Si leur nom échappe encore à certains, leurs créations au charme vif et aux lignes radicalement épurées en séduit plus d’un, et ce aux quatre coins du globe. Loin de la petite musique banale de l’air du temps, ce studio belge à deux têtes compose une partition bien à lui. Des têtes bien remplies d’art en tout genres. Design, architecture, photographie, sculpture, les passions de Fien Muller et Hannes Van Severen ne connaissent pas de frontières. C’est bien là tout leur intérêt. Avant d’être designers, elle était photographe, lui sculpteur. Ce passé arty, leurs réalisations actuelles ne peuvent le renier, quand le design contemporain, lui, ne peut que sans réjouir. Au fil des années, le couple belge a su conjuguer poésie et fonctionnalité dans des maisons privées comme des espaces publics. A son actif également d‘innombrables prix et des collaborations avec quelques musées prestigieux (tels que le Vitra Museum, le Centre Pompidou et le Musée d’Art Décoratif Paris) sans compter des galeries (Galerie Kreo, Side Gallery, Valerie Traan Gallery).

Muller Van Severen, créateurs d’un design stimulant 

Leur histoire avec la sphère design débute en 2011 lors d’une exposition à la galerie Valerie Traan, propriété de Veerle Wenes. Cette dernière leur demande de collaborer pour son jeune label Valerie Objects. Le couple est alors en plein chantier. Ils rénovaient leur maison et étaient en quête de beaux objets fonctionnels. Ils avaient notamment besoin d’une lampe suffisamment grande à installer au-dessus de leur table à manger. Ainsi est né l’un des objets mémorables du duo et du label Valerie Objects : d’une nécessité.

Rocking-chair et luminaire signés Muller Van Severen pour Valerie Objects

Reconnaissable entre mille, leur lampe avec abat-jour rétro et immense bras aérien et coloré est le premier objet d’une longue série pour Valerie Objects. Elle définit même à elle seule le style du binôme belge : frais, joyeux, coloré, poétique presque régressif mais toujours pratique, exigeant, irrémédiablement moderne car toujours pensé en phase avec l’espace sur le point d’être meublé. S’ils fabriquent des meubles – toujours à petite échelle et par des petits artisans – Fien Muller et Hannes Van Severen façonnent aussi l’état d’esprit d’un lieu dans sa totalité.

  • Valerie Objects, l’éditeur belge qui sublime le quotidien
  • Charlotte Perriand, une vie de création à jamais inspirante

L’environnement de la création est primordial pour ces deux-là. Une obsession fruit d’un intérêt pour l’architecture en général et les modernistes en particulier. Même s’ils ne sont pas du genre à se revendiquer de tel ou tel maître, la filiation avec le mouvement moderniste apparaît comme une évidence dans les lignes affinées et raffinées de chacun de leur projet. C’est d’ailleurs dans l’un des joyaux européens du modernisme, la Villa Cavrois à Lille, qu’ils ont eu droit à leur première rétrospective. La symétrie renversante, les couleurs primaires joyeuses et les lignes rigoureuses de leurs réalisations ne pouvaient trouver meilleur toit pour mettre en lumière la rigueur sous l’apparente simplicité.

Les couleurs, leur recette secrète

Les créations Muller Van Severen semblent souvent conçues avec intuition, alors que la méthode d’approche du duo a plus à voir avec la connexion complète avec le lieu environnant. Leur chaise en aluminium pour Valerie Objects ou leur lit de repos en métal filaire imaginé pour la Solo House en Aragon en sont des preuves convaincantes. Les intérieurs aux meubles signés Muller Van Severen cultivent une atmosphère de salle de classe joyeuse, curieuse et créative. La faute sûrement encore à cet irrésistible emploi de la couleur que tant sont encore réticents à adopter. A entrevoir ces créations vives disséminées dans une boutique ou un logement privé c’est croire qu’ils ont été dessinés dans l’espace à l’aide de crayons de couleurs.

Lits de repos “Fils” imaginés par Muller Van Severen pour une maison de vacances conçue par OFFICE kgdvs

Ludique et pratique, aucune de leur création n’échappe à cette nécessité d’injecter de la fantaisie dans tous les types de décor. Cette palette chromatique de force vive a forgé la réputation du duo dans la sphère design. Une signature colorée comme une marque de fabrique qui a tendance à faire de l’ombre à la richesse des matériaux employés. Pour Petit H, l’atelier recyclant les matériaux non utilisés de la prestigieuse maison Hermès, ils ont crée en 2016 “Waves of leather”, une collection d’étagères en cuir souple dont la particularité est d’onduler avec grâce sur les murs. En 2018, ils excellaient en cuisine avec un premier modèle “Match” conçu pour la marque danoise Reform Copenhagen. Pour cette conception, ils mixaient les matériaux durables et luxueux : polyéthylène, poignées en laiton et plan de travail en marbre. Cuir, laiton, émail, marbre, polypropylène jouent un rôle à part égale avec les couleurs primaires dans les productions du duo. A chaque fois, le même résultat : un feu d’artifices de couleurs dans la pièce, une pièce de design architecturale et fonctionnelle mais qui n’oublie jamais une fonction inlassablement capitale : stimuler l’imaginaire. 

Cuisine “Match” de Muller Van Severen pour Reform

Source: Lire L’Article Complet