Mycose de la langue : quels sont les traitements les plus efficaces ?

La mycose de la langue est une affection bénigne mais qui peut être très gênante. Comment la traiter efficacement et éviter la récidive ? Les réponses du Dr Sharon Bouccara, interne en médecine, et Ketty Orain-Ferella, naturopathe.

Restez informée

Mycose de la langue : qu’est-ce que c’est ?

Dans le langage médical, on appelle la mycose de la langue une candidose buccale. “Elles sont très fréquentes et secondaires à un champignon appelé Candida Albicans.“, explique le Dr Bouccara. Bien que désagréable, la mycose de la langue est dans la plupart des cas bénigne et sans gravité.

Les symptômes de la mycose de la langue

La candidose buccale se manifeste dans un premier temps par une sensation de brûlure de la langue et de l’intérieur des joues puis l’apparition d’un enduit blanchâtre qu’on appelle le muguet. “Une perlèche, fissure douloureuse d’une ou des deux commissures labiales, y est souvent associée.“, ajoute le médecin.

Le traitement médicamenteux de la candidose buccale

La prise en charge de la candidose buccale est double, avec un traitement médicamenteux mais aussi des mesures d’hygiène et de prévention à mettre en place. “Le traitement est dans la grande majorité locale par amphotéricine B (Fungizone, par exemple) ou nystatine en solution buvable (mycostatine) ou miconazole en comprime muco adhésif (loramyc) pendant 7 à 21 jours.”, explique le médecin.

Cette dernière insiste également sur la nécessité de veiller à avoir une hygiène buccale irréprochable et à surveiller son alimentation. “En complément à ces traitements, il faut y ajouter un brossage des dents bi quotidien, l’utilisation d’une brosse à dents à poils souples, d’une brosse à langue, l’utilisation de brossettes interdentaires et de fil dentaire et l’éviction des aliments très sucrés et acides.”, recommande le Dr Boucccara. Il arrive toutefois, pour les formes sévères ou résistants au traitement local, que soit prescrit un médicament azolé en comprimés à avaler.

Mycose de la langue : les conseils de la naturopathe

Pour une prise en charge naturelle de la candidose buccale Ketty Orain-Ferella, naturopathe, recommande l’utilisation de trois produits : la propolis, l’extrait de pépin de pamplemousse et les probiotiques.

  • La propolis en poudre est produite par les abeilles. Il s’agit d’une sorte d’enduit qu’elles fabriquent à base de résine. Elles en enduisent les parois de la ruche pour assurer son étanchéité, son asepsie et sa protection. La propolis a un très fort pouvoir antiviral, antibactérien et antifongique. “Je recommande la propolis sous forme de poudre afin de pouvoir bien la “mâcher” comme pour en faire une pâte que l’on va prendre le temps de bien travailler en bouche. Attention cependant à ceux qui sont intolérants au produit de la ruche, ce produit ne leur conviendra pas, il pourra être allergisant. Pour les autres, je recommande tout particulièrement la propolis purifiée en poudre du Laboratoire La Royale.”, recommande la naturopathe.
  • L’extrait de pépin de pamplemousse est également une bonne réponse aux mycoses de la langue pour son action antibiotique naturelle. Il agit rapidement, tout en soutenant le système immunitaire. “Pour que ce soit efficace, il faut choisir un EPP qui soit issu des pépins de la variété Citrus Paradisi, qu’il soit obtenu sans solvant chimique, sous forme liquide de préférence, sans additif et surtout sans chlorure de benzéthonium.”, explique Ketty Orain-Ferella.
  • Les probiotiques sont également utiles lors d’une mycose buccale, notamment parce que s’il y a mycose au niveau de la bouche, il y a fort à parier que l’ensemble du système digestif est touché. On travaillera donc de façon globale sur la flore de la muqueuse digestive.

Enfin quelques conseils alimentaires en cas de mycose linguale : stopper le sucre et les produits laitiers, manger beaucoup de légumes verts et fibreux, manger de l’ail“, conseille la naturopathe.

Merci au Dr Sharon Bouccara, interne en médecine à Pantin et à Ketty Orain-Ferella, naturopathe.

A lire aussi :

⋙ Deux solutions pour en finir avec les mycoses

⋙ Boutons sur la langue : d’où viennent-ils et comment s’en débarrasser ?

⋙ Langue noire : quelles sont les causes de cette anomalie et comment la soigner ?

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet