Où trouver un supermarché anti-gaspi près de chez vous ?

Malin, Nous anti-gaspi… De nouvelles enseignes, qui privilégient la proximité et l’accès à des produits alimentaires jusqu’à 30 % moins chers pullulent. Suivez le guide.

Restez informée

Petits défauts physiques (fruits moches, légumes non calibrés), emballages non conformes et bien sûr denrées dont la date de péremption est proche… Chaque année, des tonnes de produits, qui proviennent aussi bien d’agriculteurs locaux que de gros industriels, ne peuvent être vendues par les grandes enseignes au cahier des charges stricts. Pour sauver cette production de la poubelle, de nombreuses initiatives locales voient le jour depuis plusieurs années et des chaînes d’enseignes dédiées à l’anti-gaspi se développent sur tout le territoire. L’idée ? Vendre des produits alimentaires 30 % moins cher aux consommateurs. On évite le gâchis et on fait des économies, l’addition 100% gagnante ! En revanche, si vous êtes habitué à acheter certaines marques chaque semaine pour remplir votre réfrigérateur, il faudra vous adapter : les produits proposés dépendent évidemment des arrivages !

La chaîne Nous anti-gaspi aux quatre coins de France

L’enseigne, née en 2018 en Bretagne, ne cesse de faire des petits ! On trouve déjà 20 magasins à taille humaine un peu partout dans l’Hexagone (pour dénicher un magasin près de chez vous, rendez-vous sur www.nousantigaspi.com/magasins) et elle ne compte pas s’arrêter là ! Elle vise une cinquantaine de points de vente en 2024. Ces épiceries proposent une offre alimentaire complète : fruits et légumes locaux, crémerie, laitages, viande, épicerie salée et sucrée, boissons, produits en vrac, hygiène, etc. Nous anti-gaspi a même créé sa propre marque distributeur.

Hypermarchés : les rayons anti-gaspi se développent

Les super et hypermarchés s’y mettent aussi. Jusqu’à présent, ils proposaient une réduction sur les produits proches de la date de péremption directement en rayon. Désormais, ces produits sont de plus en plus fréquemment réunis dans un secteur dédié. Et le déploiement de ces zones « anti-gaspi » devrait encore s’accélérer dans les grandes enseignes. Auchan, par exemple, vise 200 rayons (contre 120 actuellement) d’ici à la fin de l’année dans ses 600 magasins. Le bon réflexe : demander à l’accueil de votre magasin habituel s’il a mis en place une zone anti-gaspi dédiée. Certains de ces hyper sont aussi référencés sur https://zero-gachis.com. D’autres adresses de destock alimentaire sont aussi répertoriés sur https://dmepp.com.

Source: Lire L’Article Complet