Paris : garde à vue pour un avocat accusé de photographier sous la jupe d’une femme dans le métro

Dans la nuit du samedi 11 juin 2022, aux alentours de 21h45, plusieurs témoins ont fait appel à la police pour signaler un voyeur, rapporte Le Parisien.

Dans une rame de métro à entre Porte de Versailles et Convention (XVe arrondissement), un avocat a photographié l’entrejambe d’une jeune femme. Cette dernière, en jupe, n’a rien remarqué.

Plusieurs témoins pour arrêter le voyeur

Ce sont des usagers de la rame qui ont alerté la jeune femme puis prévenu la police. À leur arrivée à la station Convention, les policiers interpellent l’individu, un avocat, déjà sous la garde de plusieurs usagers, précise Le Parisien

Il aurait pris des photos sous la jupe de la jeune femme en mode rafale, à son insu. C’est grâce aux plusieurs témoins de la scène que l’homme a été arrêté. Sur le téléphone de l’accusé, les policiers ont pu constater de nombreuses photos suspectes de la jeune femme. La voyageuse a décidé de porter plainte contre l’avocat.

Celui-ci a été placé en garde à vue dans les locaux de la sûreté régionale des transports (SRT) où les auditions devaient être menées ce dimanche 12 juin. 

Une analyse psychiatrique et une enquête doivent être menées pour établir sa stabilité mentale et s’il s’agit d’un acte isolé. Il risque une convocation devant le tribunal correctionnel et quelques mois de sursis.

Comme le souligne le quotidien, l’accusé va aussi devoir rendre des comptes devant le conseil de l’ordre des avocats. En effet, ce métier exige un casier judiciaire vierge pour pouvoir exercer.

  • Qu’est-ce que le harcèlement de rue, et comment le combattre ?
  • Seine-et-Marne : avec une caméra au pied, il filmait les femmes dans les cabines d’essayage

Source: Lire L’Article Complet