Place Publique : de quels animateurs TV Jean-Pierre Bacri s’est-il inspiré pour son rôle dans ce film ?

A l’occasion de la première diffusion en clair du film Place Publique dimanche 15 août 2021, à partir de 21h05 sur France 2, Télé Star vous dévoile quels animateurs ont été les inspirations de Jean-Pierre Bacri pour son rôle dans ce long-métrage.

Sorti au cinéma en 2018, le film baptisé Place Publique, porté par Jean-Pierre Bacri, Léa Drucker et Agnès Jaoui, sera diffusé pour la première fois en clair à la télévision française dimanche 15 août 2021, à partir de 21h05 sur France 2. Réalisé par Agnès Jaoui, ce long-métrage se déroule durant une pendaison de crémaillère organisée par une productrice de télévision, incarnée à l’écran par Léa Drucker. Elle reçoit pour l’occasion de nombreux invités issus du show-biz, de sa famille, ainsi que du voisinage dans sa vaste nouvelle demeure de la banlieue aisée parisienne.

Pour l’animateur vedette de son émission à l’audimat en baisse, interprété par Jean-Pierre Bacri, la journée va se révéler difficile. Surnommé Castro dans cette comédie, ce personnage est inspiré de plusieurs animateurs de télévision. L’inspiration la plus flagrante de toute est bien évidemment celle de Thierry Ardisson, surnommé "l’homme en noir", étant donné que Jean-Pierre Bacri arbore des vêtements complètement noirs du début à la fin de ce long-métrage. "Castro est inspiré de plein d’animateurs, enfin ceux qui ont ce goût de chercher un peu dans le caniveau… Vous voyez bien qui je veux dire : il y en a quatre ou cinq qui tirent les choses vers le bas", avait révélé l’acteur durant une interview accordée à La Nouvelle République.

Place Publique : le personnage de Léa Drucker inspiré par Catherine Barma

Pour sa part, le personnage de productrice de télévision incarné par Léa Drucker semble grandement inspirée de l’ancienne productrice de Laurent Ruquier et de Thierry Ardisson, Catherine Barma. Contrairement à son précédent film intitulé Au bout du conte, dans lequel il y avait pas moins de 53 décors différents, Agnès Jaoui a décidé de situer l’intrigue de Place Publique dans un seul et unique décor. "On ne se rend pas compte à quel point chercher des décors prend du temps et coûte de l’argent, et j’ai dit à Jean-Pierre : ‘Plus jamais !‘. D’où cette contrainte d’un lieu unique pour Place publique alors qu’habituellement, je ne pense pas à la mise en scène à l’étape de l’écriture", a souligné la cinéaste.

Source: Lire L’Article Complet