Pourquoi n’y a-t-il pas de rang 13 dans les avions ?

Beaucoup de personnes estiment que le nombre 13 est synonyme de malchance et ne présage rien de bon. Cette phobie du 13 porte un nom : la triskaïdékaphobie. Elle est très répandue dans le monde. Afin de ne pas courir le risque de perdre des clients ou de les mettre en état de panique, certaines compagnies aériennes ont même décidé de supprimer la rangée n°13 de leurs avions. On vous explique tout sur cette peur insolite.

Les conséquences économiques de la triskaïdékaphobie

La triskaïdékaphobie, mot barbare qui définit la peur du nombre 13, est loin d’être un phénomène isolé. Aux Etats-Unis, cette phobie toucherait même de 17 à 21 millions d’Américains, 5 à 6% de la population totale.

Aussi étrange que cela paraisse, cette phobie impacte l’économie de manière très concrète. Donald Dossey, le fondateur du Stress Management Center and Phobia Institute à Asheville, estime que la peur du nombre 13 entraîne pour le pays la perte de 800 à 900 millions de dollars chaque vendredi 13 !

En effet, chaque fois qu’un vendredi 13 se présente dans le calendrier, de nombreux Américains préfèrent repousser leurs achats, vols, mariages… Ils évitent par ailleurs les cafés, les restaurants, les cinémas et autres lieux publics. Le manque à gagner pour les commerçants est réel.

En France, le phénomène existe également même s’il n’est pas quantifié. Pour se prémunir contre cet “effet 13” et pour réconforter leurs éventuels clients triskaïdékaphobiques (une peur panique du nombre 13), certaines compagnies aériennes ont pris une décision radicale : supprimer la rangée n°13 de leurs appareils.

Il en va de même pour certains hôtels, qui suppriment purement et simplement leur chambre n°13. Aux Etats-Unis, des immeubles et des gratte-ciels se dispensent aussi du treizième étage. On peut encore citer les cinémas qui refusent les rangées et les sièges n°13, le logiciel WinZip qui n’a pas de version 13, le magazine Spirou qui remplace la page 13 par la page 12bis, les nombreuses villes et rues aux Etats-Unis dénuées de n°13, etc.

Ces décisions peuvent surprendre, mais sont parfaitement rationnelles. Imaginez : vous êtes gérant d’hôtel, des clients se présentent et vous leur proposez la seule chambre qu’il vous reste, la n°13. Manque de bol, les clients sont superstitieux et ont peur du nombre 13. Qu’à cela ne tienne, ils vous demandent simplement une autre chambre. Mais l’hôtel est complet… que faire ?

Vous venez de perdre vos clients et de vous offrir un manque à gagner parfaitement inutile. Cela ne vous serait pas arrivé si vous aviez remplacé la chambre n°13 par la chambre n°12 bis ou n°14.

Les compagnies qui se dispensent du rang n°13

Atteint par cette phobie, ou simplement curieux, peut-être voulez-vous connaître les compagnies qui bannissent la rangée n°13 de leurs avions.

Vidéo: FEMME ACTUELLE – La règle des 3F : comment reconnaître un bon saucisson (Femme Actuelle)

  • Un morse curieux tente de monter à bord de leur bateau

    KameraOne

  • Un cambrioleur danse de joie en payant avec une carte bancaire volée

    KameraOne

  • Jauge, passe sanitaire: ce qu'il faut savoir sur la réouverture des discothèques

    Le Figaro

  • Covid-19: réouverture des discothèques à partir du 9 juillet avec passe sanitaire

    Le Figaro

  • À Bordeaux, deux immeubles s’effondrent et font trois blessés

    Le Figaro

  • Un météorologue demande sa copine en mariage devant une tornade

    KameraOne

  • Le Chili commencera à rédiger sa nouvelle constitution le 4 juillet

    AFP

  • Effondrement de deux immeubles à Bordeaux: images des gravats

    AFP

  • Toiture arrachée, inondation: les images des dégâts après les orages à Alfortville

    Le Figaro

  • Séance de yoga à Times Square pour célébrer le solstice d'été

    AFP

  • France: le clocher de l'église de Saint-Nicolas de Bourgueil arraché par une tornade

    AFP

  • Les images impressionnantes du commissariat de Meaux inondé après des pluies diluviennes

    Le Figaro

  • Après le passage d’une tornade, le clocher de Saint-Nicolas-de-Bourgueil arraché

    Le Figaro

  • Des Polonais défilent dans les rues de Varsovie pour la Gay Pride

    AFP

  • Les souvenirs "Made in Egypt" en quête d'un nouveau souffle

    AFP


  • Un morse curieux tente de monter à bord de leur bateau
    Wally, le célèbre morse en vadrouille, est de retour sur les côtes britanniques. La semaine dernière, il a été filmé en train d'essayer de monter à bord d'un bateau rempli de touristes près des îles Scilly (Sorlingues).


    KameraOne


  • Un cambrioleur danse de joie en payant avec une carte bancaire volée
    La police de Birmingham a récemment diffusé une vidéo de surveillance dans l'espoir de pouvoir identifier un voleur, qui a été filmé en train de danser de joie dans un magasin en payant avec une carte bancaire volée lors d'un cambriolage.


    KameraOne


  • Jauge, passe sanitaire: ce qu'il faut savoir sur la réouverture des discothèques
    Emmanuel Macron a réuni à l'Elysée, lundi 21 juin, jour de la Fête de la musique, les représentants des discothèques et du monde de la nuit pour faire le point sur les réouvertures et le soutien au secteur. Le gouvernement a ainsi annoncé la réouverture tant attendue des discothèques à partir du 9 juillet, avec accès réservé à ceux pouvant présenter un passe sanitaire. Les ministres de la Culture, Roselyne Bachelot, et en charge des PME, Alain Griset, ont détaillé le protocole qui entrera en vigueur.


    Le Figaro

Triskaïdékaphobie : les équivalents dans le monde

La peur du 13 n’est pas universelle. Dans certains pays, d’autres chiffres indiquent un mauvais présage. En Italie par exemple, certains hôtels et compagnies aériennes se passent du nombre 17.

Pour nombre d’Italiens en effet, le 17 porte malheur car le 1 représente un pendu et le 7 une potence. Cette interprétation provient de l’écriture du nombre 17 en chiffres romains : XVII. Écrit ainsi, 17 est l’anagramme de VIXI, qui se traduit par “j’ai vécu”. Par conséquent, “je suis mort”

En Chine, le chiffre 4 est considéré comme défavorable et certains commerces refusent de l’employer. Vous trouverez difficilement une chambre n°4 dans les hôtels. Les sièges n°4 sont aussi généralement bannis des cinémas et autres salles de spectacle.

Idem pour l’avion : en réservant un vol en Chine, vous ne serez probablement pas installé au rang n°4, tout simplement supprimé. Pourquoi ? Tout simplement car en chinois, le 4 se prononce (四, ), c’est-à-dire presque de la même manière que le mot “mourir” (死, ).

Et voilà, vous savez à présent pourquoi certaines compagnies bannissent le 13. Si vous-même êtes sujet à cette phobie, vous vous réjouissez sans doute de pouvoir voyager en avion sereinement, sans risquer d’être à la mauvaise place.

Si votre peur concerne l’avion et que vous paniquez avant chacun de vos vols, nous avons quelques conseils pour vous.

Source: Lire L’Article Complet