"Préoccupants", "à suivre" : la liste des variants qui inquiètent l’OMS

Les autorités sanitaires alertent régulièrement sur l’émergence des nouveaux variants de la Covid-19. De son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) les a classés en deux catégories : les souches dites “préoccupantes” et les souches dites “à suivre”. On fait le point.

Restez informée

Depuis plusieurs semaines, l’épidémie de Covid-19 recule en France. Dans son dernier point épidémiologique publié le 24 juin, Santé publique France a indiqué que les taux d’incidence, d’hospitalisations et d’admissions en soins critiques continuaient de diminuer. L’émergence de variants inquiètent cependant les autorités sanitaires. Dans l’Hexagone, la souche dominante est désormais le variant Alpha, mais le variant Delta progresse également sur l’ensemble du territoire.

Plus les virus circulent, plus ils peuvent changer. Ces changements peuvent parfois engendrer un variant du virus qui est mieux adapté à son environnement que le virus d’origine (…) Au fur et à mesure que la Covid-19 se répand, d’autres variants vont apparaître. La plupart d’entre eux seront sans conséquence. Or, il est possible que nous voyions apparaître d’autres variants plus transmissibles ou provoquant une maladie plus grave”, a expliqué le Docteur Richard Pebody, responsable de l’équipe chargée des agents pathogènes à haut risque à l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Quels sont les variants préoccupants ?

Les différents variants sont classés en deux catégories par l’OMS : les souches dites “préoccupantes” et les souches dites “à suivre”. Les variants “préoccupants” sont associés à une augmentation de la transmissibilité de la Covid-19 et de la virulence ainsi qu’à une diminution de l’efficacité des vaccins anti-Covid-19 et des tests de dépistage de l’infection. Pour l’heure, quatre souches sont considérées comme “préoccupantes”. On recense :

  • le variant Alpha (B.1.1.7 ) qui a été identifié au Royaume-Uni en septembre 2020;
  • le variant Bêta (B.1.351) qui a été décelé en Afrique du Sud en mai 2020;
  • le variant Gamma (P.1) qui a été repéré au Brésil en novembre 2020;
  • le Delta (B.1.617.2) qui a été découvert en Inde en octobre 2020.

Quels sont les variants “à suivre” ?

Concernant les variants “à suivre”, plusieurs facteurs sont pris en compte. Ils sont notamment “caractérisés par un changement phénotypique par rapport à un virus de référence ou des mutations qui conduisent à des changements en acides aminés associés à des implications phénotypiques confirmées ou suspectées” selon Santé publique France. Sept variants sont actuellement surveillés par les autorités sanitaires :

  • l’Epsilon (B.1.427) qui est apparu aux États-Unis en mars 2020;
  • le Zêta (P.2) qui a été identifié au Brésil en avril 2020;
  • l’Êta (B.1.525) qui a été enregistré dans plusieurs pays en décembre 2020;
  • le Thêta (P.3) qui a été décelé aux Philippines en janvier 2021;
  • le Iota (B.1.526) qui a été découvert aux États-Unis en novembre 2020;
  • le Kappa (B.1.617.1) qui a été repéré en Inde en octobre 2020;
  • le Lambda (C.37) qui a été identifié au Pérou en décembre 2020.

Dans l’Hexagone, Santé publique France ainsi que les Centres Nationaux de Référence (CNR) des virus et des infections respiratoires ont mis en place un suivi national et international renforcé afin de veiller sur l’évolution des caractéristiques virologiques, cliniques et épidémiologiques des variants “à surveiller”.

Source: Lire L’Article Complet