Pretty Woman : l'histoire de la robe sexy de Julia Roberts | Vogue Paris

Lorsque Vivian Ward accoste le milliardaire Edward Lewis sur Hollywood Boulevard, on a d’yeux que pour la silhouette ultra sexy de la call girl à perruque blonde. Retour sur la robe mythique qui a propulsé Julia Roberts au rang de superstar.

Cuissardes vernies, créoles XXL, perruque blonde… Dans Pretty Woman, le personnage de Julia Roberts ne joue pas la carte de la subtilité. Son look a été rendu mythique grâce à une robe qui dévoile tout – ou presque. Dotée d’un crop top et d’une jupe toute mini reliés par un anneau sur le ventre, cette robe a été intégralement créée par la costumière du film Marilyn Vance, nominée pour le prix du meilleur design de costumes au BAFTA de 1990.

Du maillot de bain à la robe culte

En étudiant la morphologie de l’actrice, la costumière réalise que Julia Roberts possède un corps de rêve mais pas de hanches ou de taille marquées. Pour trouver l’inspiration et métamorphoser Julia Roberts en call girl convaincante, l’artiste a pioché dans les tendances de son adolescence. Influencée par les créations du designer Rudi Gernreich, elle se souvient d’un maillot de bain doté d’un anneau métallique sur le ventre, très populaire dans les années 1970. Le but de Marilyn Vance : se servir des vêtements pour sculpter le corps de Julia Roberts, le rendre ultra désirable et donner vie au personnage haut en couleur de Vivian. La coupe ajourée vers le centre de la robe donne l’illusion d’une silhouette à la taille plus marquée, la transformant en véritable femme fatale. Conçue en tissu stretch très moulant, la robe de Pretty Woman ne laisse pas beaucoup de place à l’imagination. La costumière complète le look avec une paire de cuissardes en vinyle chinée dans une boutique punk de Londres, et expédiée outre-Atlantique spécialement pour les besoins du film. Le réalisateur Garry Marshall y va aussi de sa touche personnel et décide à la dernière minute d’emprunter à Marilyn Vance le béret qu’elle portait pendant le tournage et de le poser directement sur la tête perruquée de l’actrice. 30 ans après la sortie de Pretty Woman, cette tenue affriolante est toujours culte. En 2017, la griffe Hunza G avait commercialisé sur Asos une version 100% inspirée de l’originale. Cet été, c’est au tour de la marque Filles à Papa de rendre hommage à Pretty Woman avec son interprétation de la robe de Julia Roberts. Le modèle Poppy est disponible en noir, en rose néon, en très court mais aussi en mi-long.

Julia Roberts dans “Pretty Woman”

© Silver Screen Partners IV / Collection ChristopheL via AFP


https://youtube.com/watch?v=xRNf1l-D1tA%3Ft%3D69s%3Fembed_config%3D%257B%2522adsConfig%2522%253A%257B%2522adTagParameters%2522%253A%257B%2522iu%2522%253A%2522%252F5574%252Ffr-vogue-cp%252Fculture%252Fcinema%252Farticle%252FYoutube-PFP%2522%252C%2522cust_params%2522%253A%2522cms%253Dcopilot%2526site-name%253DVogue%2526market-name%253Dfrance%2526page-url%253Dhttps%253A%252F%252Fwww.vogue.fr%252Fculture%252Farticle%252Fpretty-woman-robe-sexy-julia-roberts%2526page-template%253Darticle%2526article-id%253D5f1b214b6ec572967176b6df%2526gallery-embeds%253Dno%2526content-type%253Dstandard%2526article-tag%253DActualit%25C3%25A9s%252CCin%25C3%25A9ma%252CJulia%2520Roberts%252Crobes%252Cmode%2526experience%253Dcompass%2526category%253Dculture%2526subcategory%253Dcinema%2526video-embeds%253Dyes%2526ceros-embed%253Dno%2526platform%253Dweb%2526feature-flags%253Da2a-true%252CageGate-false%252CampNativeAds-false%252CarticleEmbedExternalLinks-false%252CarticleEmbedInlineArticles-true%252CarticleEmbedInlineGalleries-false%252CarticlePopInTag-false%252CatjsonArticleBody-false%252CcategorySubNavigation-false%252Cdinosaur-false%252CdisplayMoreArticles-false%252CdynamicAffiliateDisclaimer-false%252CdynamicAffiliateDisclaimerTop-true%252CfastAdsV6-false%252CgalleryStickyBottomAd-false%252CglobalAnalytics-false%252CgwaArticle-false%252CimageOverlay-false%252CjsonToObject-false%252CnativeShareLargeButtonOnTopper-true%252Cnewsletter-false%252ColdBrowserWarning-false%252ComitCanonicalsFromPaginatedTags-false%252CrecommendChangePopInTag-false%252CrefreshAds-false%252CregistrationWall-false%252CrelatedContentRecommendations-true%252CseoMetaRobots-true%252CslimNavigation-true%252CstickyBottomArticleAd-true%252CstickyBottomHomepageAd-false%252CstickyBottomTopicAd-false%252CstickyHeader-false%252CteadsNativeFallback-false%252CtopicNativeSlice-false%252CuserAccountNav-false%252CvoguePrideLogo-false%252CyieldToAds-false%252ConeTrust-true%252Csentry-true%252CshowAdsInGalleryBody-false%252CalwaysOnControlFlag-false%252CarticlePopInTag2-false%252CcerosRecommendations-true%252CtestMultivariant-A%2526kvid%253DxRNf1l-D1tA%2526video-embed-index%253D1%2522%257D%252C%2522nonPersonalizedAd%2522%253Afalse%257D%257D

Retrouvez aussi sur Vogue.fr :
Les meilleurs films de Julia Roberts
3 anecdotes à savoir sur Pretty Woman
Les plus beaux clichés de Richard Gere et Julia Roberts

Source: Lire L’Article Complet