"Projet foireux", "trop corrosif" : pourquoi le film Les Bronzés 4 n’a jamais été tourné

En 2006, le troisième volet des Bronzés sortait dans les salles de cinéma. Alors que les Français sont toujours aussi fans de la saga, pourquoi un quatrième volet n’a pas été tourné ?

Malgré les années qui passent, la saga des Bronzés continue de faire rire les Français. Alors que les trois volets ont été de francs succès, pourquoi un quatrième film n’a pas été tourné ? Se demandant si l’on pouvait retrouver la bande d’amis dans une maison de retraite, le réalisateur Patrice Leconte avait confié : "C’était une blague, mais une blague qui ne me déplaisait pas. Au fond de moi, cela m’aurait amusé de faire un peu comme dans La Fin du jour de Julien Duvivier où des anciens artistes (joués par Michel Simon, Louis Jouvet) sont réunis en maison de retraite et sont odieux entre eux ! Je voulais le faire en noir et blanc, faire un art et essai !"

Alors que Thomas Langmann avait imaginé un quatrième opus de la saga, Patrice Leconte avait expliqué : "Il voulait absolument produire un quatrième volet. Il fallait inventer une histoire qui réunisse le Splendid et ce qu’on fait de mieux dans les comiques actuels. J’ai accepté, car je me disais que ça pourrait être assez marrant de faire une confrontation entre l’ancienne génération et la nouvelle." Alors que Thomas Langmann voulait un scénario, Patrice Leconte s’était alors lancé dans l’écriture. "On était payé pour inventer une histoire. Ce n’était pas un scénario complet, ni un synopsis de deux pages, mais un premier traitement sur lequel on pouvait commencer à travailler", avait-il confié. Il avait imaginé un "projet assez foireux" de Jérôme sur son lit de mort. Il avait expliqué : "Il fait semblant d’être mourant, il convoque tous ses amis pour l’accompagner. Il leur dit qu’il a fondé un club de vacances et que ses jours sont comptés. Il y a derrière ça une odieuse entourloupe à la mort, évidemment : le club de vacances n’existe même pas, c’est un tracé au sol."

Le film Les Bronzés 4 n’a pas été tourné

Alors que le projet n’a pas vu le jour, Patrice Leconte a assuré : "Je pense que ce projet n’est jamais passé entre les mains des gens du Splendid. Je ne voulais pas être le messager Interflora. Il y avait un travail de producteur à faire, et qui n’a pas été fait." De son côté, Thomas Langmann a un autre souvenir… Il a en effet dévoilé : "Ils ont voulu les refaire partir je ne sais pas où ! J’avais un pitch plus intéressant, un peu surprenant. Ils se retrouvaient pour partir en vacances sauf que dans la nuit il se passait tellement de trucs qu’ils n’arrivaient jamais à prendre leur avion le lendemain. C’était un Bronzés sans vacances ! Je trouvais ça drôle."

Source: Lire L’Article Complet