PS5 : Du nouveau sur la rétrocompatibilité à venir ? Un brevet sème le doute

La PS5 sera-t-elle en mesure d’offrir une rétrocompatibilité totale un jour ? S’il est impossible de répondre à cette question pour le moment, il semblerait que Sony étudie toujours activement la question. La preuve avec un nouveau brevet déposé par Mark Cerny, architecte de la console.

S’il y a bien une chose sur laquelle Xbox est irréprochable, c’est la rétrocompatibilité. Alors qu’il s’agissait déjà de l’un des axes forts de sa stratégie ces dernières années, le constructeur a décidé de faire de ses Xbox Series X|S des machines capables de faire tourner des jeux issus de toutes les générations, de la première Xbox à la dernière. Sony ne peut pas en dire autant avec sa PS5, dont la rétrocompatibilité se limite actuellement à la PS4. Mais cela pourrait finalement être amené à évoluer.

New @cerny patent [email protected] like he’s nailed BC for older #PlayStation consoles pic.twitter.com/7n8zyzjcic

PS5 : Un brevet dédié à la rétrocompatibilité fait surface

En effet, l’ancien journaliste Shaun McIlroy, qui a notamment travaillé pour Polygon et The Verge, a partagé sur son compte Twitter une information pour le moins intéressante. Le 6 janvier dernier, Mark Cerny, qui n’est autre que l’architecte de la PS5, a déposé un nouveau brevet consacré à la rétrocompatibilité. Plus précisément, celui-ci nous apprend que Sony étudie la question sous un nouvel angle, à savoir celui de « l’utilisation d’une horloge fictive et d’un contrôle de fréquence à grain fin ». Qu’est-ce que cela signifie ? Difficile à dire pour le moment.

Néanmoins, cela laisse supposer que l’architecte de la console continue de chercher des solutions qui pourraient permettre, à terme, de faire tourner des jeux PS1, PS2 et/ou PS3 sur PS5. Rappelons en effet que lors d’une conférence tenue en 2020, Cerny avait partagé un document pour le moins intriguant au sujet de la rétrocompatibilité. On y apprenait, certes, que les jeux PS4 fonctionneraient bel et bien sur la nouvelle console. Mais, et cela n’avait pas échappé au public, un espace vide semblait également indiquer que d’autres informations seraient à venir.

Malheureusement, Sony avait par la suite démenti l’information, assurant que le hardware de la PS5 n’était pas en mesure de proposer une rétrocompatibilité totale pour les jeux PlayStation. Ce doux rêve avait donc été mis de côté par les joueurs… jusqu’à aujourd’hui. Mais attention, nous préférons vous prévenir : cela n’a rien d’officiel pour le moment. Non seulement les brevets ne sont pas toujours mis en application, mais surtout, rien ne dit que la rétrocompatibilité PS1, PS2 et PS3 est bien au cœur de celui-ci. Gardons nos pincettes donc, et contentons-nous d’espérer que cela puisse arriver un jour.

Source: Lire L’Article Complet