Quand la bande originale des manèges joue le premier rôle

  • Dans sa série d’été intitulée Tournez Manèges, la rédaction de 20 Minutes vous propose de plonger dans les secrets des attractions à sensation.
  • Aujourd’hui, nous vosu présentons IMAscore, une firme très réputée dans le domaine des parcs d’attractions.
  • Ses huit compositeurs travaillent avec des parcs du monde entier et améliorent l’expérience des visiteurs en ajoutant de la musique sur les manèges.

Dans les parcs d’attractions, il n’y a pas que les secousses physiques provoquées par les manèges. La musique aussi fait partie de l’expérience en aiguisant les sensations des visiteurs. IMAscore, société allemande fondée en 2010, l’a bien compris.
« Nous ajoutons un souffle épique aux attractions et parfois même à des zones entières des parcs, une façon d’immerger le visiteur toujours davantage dans sa visite, » explique Xaver Willebrand, l’un des directeurs et fondateurs de la firme.

Illustration

L‘accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur « J‘ACCEPTE », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires

Et pour mieux rémunérer 20 Minutes, n’hésitez pas à accepter tous les cookies, même pour un jour uniquement, via notre bouton « J‘accepte pour aujourd‘hui » dans le bandeau ci-dessous.

Plus d’informations sur la page Politique de gestion des cookies.

IMAscore n’a pas inventé ce concept, Disneyland avait déjà pavé la route de ce domaine (quiconque est monté dans l’attraction It’s a Small World sait de quoi on parle). Mais ils ont démocratisé la musique pour les parcs avec un grand talent. Prenez la montagne russe Taron à  PhantasiaLand en Allemagne. L’accélération soudaine du train est soulignée par une musique qui donne l’impression d’être partie intégrante d’une grande aventure ! Le cœur s’envole dans la poitrine entre sons et sensations. « On se base sur le circuit du rollercoaster, sur son rythme et sur sa thématisation, » explique Xaver Willebrand.

Même pas (si) cher

Idem pour Le Ptéranodon, les chaises volantes vertigineuses de BabyLand en région parisienne ! « Nous avons huit compositeurs qui se partagent le travail selon leurs préférences et leurs compétences, et je sers de tampon entre eux et les clients qui ne sont pas toujours très précis dans ce qu’ils désirent, » précise Xaver Willebrand. Il faut parfois plusieurs allers-retours entre la direction et les musiciens pour obtenir le son parfait. « Ce sont souvent les directeurs de parcs eux-mêmes qui sont mes interlocuteurs car ils aiment l’idée de participer à un projet artistique. »

IMAscore s’agrandit doucement en proposant également de thématiser complètement des attractions, décors compris. La compagnie collabore à deux énormes projets encore secrets, l’un en France, l’autre à Orlando aux Etats-Unis. « Les parcs sont des clients fidèles sur lesquels on peut compter », insiste Xaver Willebrand. »

Même pas (si) chers !

Cerise sur le manège, les services de ces Allemands dynamiques ne sont pas hors de prix. « On compte grosso modo 400 € la minute de musique ce qui est très concurrentiel, un grand 8 reviendra environ à 10.000 € », dit Xaver Willebrand. Bien évidemment, les gros projets des grands parcs coûtent plus cher mais, sincèrement, quand on entend de quoi IMAscore est capable, ça vaut la peine. La prochaine fois que vous visiterez un parc, tendez l’oreille : elle sera peut-être chatouillée par les magiciens d’IMAscore.

Source: Lire L’Article Complet