Réduction du nombre de visas accordés au Maghreb : Près de 9 Français sur 10 sont favorables à cette mesure

Une mesure prise suite au refus de l’Algérie, du Maroc et de la Tunisie de reprendre leurs ressortissants en situation irrégulière.

Invité mardi sur Europe 1, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a confirmé que la France a réduit le nombre de visas accordés aux pays du Maghreb. Pour cause, l’Algérie, le Maroc et la Tunisie refusent de reprendre leurs ressortissants en situation irrégulière. Emmanuel Macron a alors décidé de diviser par deux le nombre de visas délivrés aux Algériens et Marocains et de 30 % pour les Tunisiens. « Il y a eu un dialogue, ensuite il y a eu des menaces. Aujourd’hui, on met cette menace à exécution », a souligné Gabriel Attal. Une décision approuvée par de nombreux Français. On vous donne toutes les infos.

Sondage : 87% des Français approuvent la réduction du nombre de visas accordés au Maroc, à l'Algérie et à la Tunisie https://t.co/J8csAPyxEI

La France a-t-elle eu raison ou tort de durcir les conditions d’octroi des visas à l’égard du Maroc, de l’Algérie et la Tunisie qui refusent de reprendre leurs ressortissants en situation irrégulière ? À cette question, 87 % des sondés ont donné raison à l’État selon une étude du CSA réalisée par CNews. De plus, ils sont 78 % des partisans de gauche et 94 % à droite au centre à valider cette décision. Des avis qui différent également selon l’âge, puisque les plus de 50 ans sont 93 % à être favorables à ce durcissement des conditions et les moins de 34 ans sont 76 %. Le mois dernier, une étude publiée par CNews a révélé que 60 % des Français étaient pour l’expulsion des familles de délinquants de leur logement social…

Source: Lire L’Article Complet