Sexo : et si on gardait les bonnes habitudes de l'été ?

Lumière, chaleur, douceur : les vacances sont propices à l’éveil des sens et au rapprochement des corps. Comment faire pour conserver notre libido des beaux jours ? Nos conseils pour entretenir la flamme estivale…

Restez informée

L’été est la saison de l’amour ! Les corps dénudés sous la caresse du soleil, la sensualité des bains de mer, la paresse des après-midi écrasés de chaleur, la routine quotidienne bousculée par les apéros du soir… : tout concourt à la bagatelle. Mais, alors que l’automne approche et que le retour des habitudes se profile, le risque est de renouer avec une sexualité tristoune et routinière. Ne nous résignons pas ! Conserver les bonnes habitudes prises l’été en matière de libido est possible pour peu qu’on inscrive la sensualité dans notre planning de rentrée.

On reste en lien avec son corps

Ce n’est pas parce que le maillot de bain n’est plus de saison que l’on doit oublier son corps ! À tout âge, continuons à en prendre soin comme si nous devions l’exhiber en permanence. Après la douche ou le bain, prenez le temps de vous enduire de crème ou d’huile de la tête au pied. Shiatsu, thaïlandais, ayurvédique… : offrez-vous régulièrement des massages qui vous reconnecteront avec chacune des parties de votre corps. Pratiquez une activité physique en pleine conscience (marche, yoga, Pilates), en étant à l’écoute de votre souffle, de vos sensations, des zones de détente comme de tensions. Car, en matière de sexualité, le désir comme le plaisir partent du corps, impossible d’atteindre la jouissance sans être relié au siège de son élan vital.

Conseil n°1 : dormir nue !

Même si on n’assume pas forcément ses rondeurs et ses courbures, dormir nue permet de ressentir la chaleur des corps, le contact des peaux. Ainsi, un sondage a été réalisé en 2014 au Royaume-Uni auprès d’un millier de couples mariés, 57 % de ceux qui dormaient nus se disaient « extrêmement heureux » de leur couple, contre 48 % chez ceux qui préféraient leur pyjama.

Conseil n°2 : prendre du temps à deux

Pendant l’été, notre to do list s’allège : même si on est heureuse de la présence de nos enfants et petits-enfants, on a plus de temps à consacrer à son couple. Mais alors que septembre arrive, la charge mentale revient au galop : le boulot pour l’un, les engagements associatifs pour l’autre, la routine domestique, le jardin à entretenir, le cours d’aquagym, le compte Facebook à alimenter… Dans cette vie bien remplie, le risque est de ne faire que se croiser. Or, la vie sexuelle d’un couple a besoin de moments partagés, et pas seulement pour regarder la télé… Votre couple en a besoin pour nourrir la complicité et entretenir la flamme. Ils sont l’occasion d’instaurer un vrai dialogue au cours duquel chacun des partenaires peut exprimer sa vision de la relation et entendre celle de l’autre. Ces instants de qualité nous font renouer avec l’esprit de séduction, nous rappelant que rien n’est jamais acquis en matière amoureuse et qu’il est nécessaire de continuer à s’investir dans son couple et à soutenir l’autre. C’est sur cette connivence profonde que peut se déployer une sexualité épanouie, où le désir s’inscrit dans la durée et la jouissance est au rendez-vous.

Conseil n°3 : mettre en place la règle du 1 – 1 – 1

Il s’agit de s’aménager des temps à deux (et rien qu’à deux) sur le rythme suivant :

• un jour par semaine,

• un week-end par mois,

• une semaine par an.

On n’est, bien sûr, pas obligé de tenir coûte que coûte cette cadence, mais plutôt de tendre vers… En revanche, il est nécessaire que les deux partenaires s’occupent d’organiser ces moments à tour de rôle (que ce ne soit pas toujours… vous). Théâtre, cinéma, restaurant, rando, visite de musée… : le fait de sentir l’autre s’investir dans la mise en œuvre de ces instants partagés est le meilleur moyen pour que la soirée se finisse à l’horizontale, dans la complicité et la parité.

Conseil n°4 : on perpétue les joies de la paresse

Les vacances invitent à la détente, au repos, à la langueur. Autant de « non-activités » qui éloignent le stress et stimulent la libido. Il n’est pas toujours aisé pendant l’année de trouver du temps pour ne rien faire, mais si vous arrivez à relever ce challenge, votre sexualité vous dira merci ! En effet, le rapprochement des peaux demande de prendre son temps : ça commence par un rien, un regard échangé, un petit baiser sur la nuque, un rire complice, avant que le désir fasse son chemin et embrase les corps. D’où la nécessité de s’accorder des temps de latence, seule ou avec son partenaire, à rêvasser érotique et à renouer avec les plaisirs sensuels. Notre libido a besoin qu’on s’y consacre pleinement mais sans velléité, sans forcer, juste en lâchant prise et s’abandonnant au moment qui vient.

Conseil n°5 : renouer avec la grasse matinée

Et si, un jour par semaine, vous preniez l’habitude de traîner au lit à deux ? L’occasion d’expérimenter des jeux sensuels pour se réveiller en douceur. D’autant que faire l’amour le matin s’avère une très bonne idée : les hormones sexuelles sont à leur top et l’esprit est encore plein des rêves nocturnes. Et il n’y a pas mieux que de prendre son pied pour se lever du bon pied…

A lire aussi :

⋙ Sexo après 50 ans : oui aux caresses !

⋙ Sexo + 50 ans : 6 choses à ne jamais lui dire au lit !

⋙ Sexo + 50 ans : au lit, je prends des initiatives !

Source: Lire L’Article Complet