Steel Pulse, le groupe légendaire de reggae britannique, a enflammé le public du festival de Néoules dans le Var

Trois jours de fête et de musique pour l’un des plus vieux rendez-vous de l’été dans le Sud. Le festival de Néoules a une fois de plus fait le plein, porté par des dizaines de bénévoles ravis de se retrouver pour ce rendez-vous festif et familial. Si le reggae est toujours au coeur de la programmation, le public a également pu entendre le duo malien Amadou et Mariam ou encore la jeune Camille Esteban. 

France 3 Provence-Alpes A. Martiniky / J. Fuster / E. Malet

Le public est venu nombreux pour accueillir et applaudir Steel Pulse, groupe de reggae anglais fondé dans les années 70. Des musiciens qui ont conquis des générations de fans de ce style musical. À Néoules, le groupe a trouvé un écrin idéal, car ce genre musical y est roi. Et ce n’est pas le chanteur, David Hinds, qui dira le contraire. « Le festival de Néoules, c’est comme un repaire pour témoigner de ce que représente le reggae dit-il. C’est devenu une place forte de ce style de musique, pour qu’il soit écouté et apprécié par le plus grand nombre. 

Reggae, rock, rap et musique du monde

Sur la scène du festival se sont succédés d’autres représentants de ce courant musical comme Macka B ou le français Pierpoljak, qui fait son retour sur scène après une longue absence. 

Mais le rock, le rap et les musiques du monde s’invitent désormais à Néoules avec notamment le duo malien Amadou et Mariam et la jeune chanteuse Camille Esteban, repérée dans l’émission The Voice en 2017 et qui distille depuis son énergie et ses influences entre chansons, hip-hop et musiques espagnoles. En tournée cet été, elle a particulièrement apprécié son escale à Néoules. « C’était ma première fois ici et j’espère que ce ne sera pas la dernière ! Car franchement on a été super bien accueillis ici ! »

L’ambiance festive, conviviale et familiale est l’autre atout de ce rendez-vous attendu chaque été. 

Source: Lire L’Article Complet