Tour de France : La spectatrice responsable de la chute a enfin été retrouvée et placée en garde à vue

La Bretonne n’a pas pu se cacher bien longtemps et elle risque gros…

Elle était la fugitive la plus recherchée du Finistère voire de France depuis samedi dernier, en tout cas par les fans de cyclisme. La femme au ciré jaune et à la pancarte “Opi” et “omi” (“Papi” et “Mamie”) qui a fait tomber des dizaines de coureurs du Tour de France n’a pas pu se cacher bien longtemps… “Une enquête judiciaire est ouverte pour blessures involontaires avec incapacité n’excédant pas 3 mois par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence”, avait expliqué la gendarmerie du Finistère le week-end dernier. Cinq jours après l’incident, les enquêteurs ont enfin arrêté la présumée coupable de la chute.

Irresponsable ???? Faites attention aux coureurs ! #TDF2021 pic.twitter.com/NoTUB4gnfs

C’est à Landerneau, près de Brest, que la “femme à la pancarte” a été interpellée et placée en garde à vue par la gendarmerie de la ville. “La femme a été identifiée formellement”, a assuré une source proche de l’enquête à l’AFP. Si elle risque pour les faits qui lui sont reprochés une amende de 1500 €, sa condamnation pourrait être plus lourde si l’Allemand Jasha Sutterlin, qui a été contraint à l’abandon suite à la chute générale, décide de porter plainte. Dans cette situation, la spectatrice pourrait se voir condamnée à 1 an de prison et à 15 000 € d’amende. Un bout de carton qui pourrait lui coûter cher…

Source: Lire L’Article Complet