Une épidémie de "cerfs-zombies" gagne les États-Unis

Une étrange maladie est en train de se propager parmi les cervidés américains. D’après un dernier recensement, pas moins de 24 des 50 États américains ont été gagnés par la maladie.

Le surnom de “cerfs-zombies”

Il s’agit d’une maladie débilitante chronique, ou “chronic wasting disease“, qui touche les cerfs, les rennes, les élans et les wapitis et semble se propager très rapidement. Parfois, elle reste silencieuse mais la plupart du temps, cette maladie s’accompagne de trébuchements, perte de poids intense, apathie et sécrétions de salive abondantes…

Vidéo: Des bouteilles de ketchup pouvant causer de graves réactions allergiques rappelées en urgence (Oh My Mag)

  • Californie: la vidéo hallucinante de deux kayatistes «avalées» par une baleine à bosse

    Le Figaro

  • Nagorny-Karabakh: de la musique folklorique traditionnelle pour apaiser les esprits dans les abris anti-bombes

    AFP

  • Gérald Darmanin souhaite travailler avec la Tunisie contre «l'immigration clandestine»

    Le Figaro

  • Covid-19: deux patients de Bourg-en-Bresse évacués à Strasbourg

    AFP

  • Philippe Gosselin (LR): «Aujourd'hui Schengen est en grande partie un échec»

    Le Figaro

  • «Nous n'avons plus rien»: les Nicaraguayens sous les débris après l'ouragan Eta

    Le Figaro

  • Nagorny Karabakh: selon Erevan, trois civils tués dans des bombardements

    AFP

  • L'ouragan ETA, rétrogradé en tempête tropicale, balaye l'Amérique centrale

    AFP

  • Tempête Eta: les Guatémaltèques tentent de sauver leurs affaires des inondations

    AFP

  • Les Cubains surveillent de près l'élection présidentielle américaine

    AFP

  • Jacqueline Eustache-Brinio: «Face à l'islamisme, la riposte doit être nationale et européenne»

    Le Figaro

  • Marseille: 8 minutes de silence en hommage aux 8 victimes du drame de la rue d'Aubagne

    Le Figaro


  • Californie: la vidéo hallucinante de deux kayatistes «avalées» par une baleine à bosse
    Alors qu'elles observaient des baleines à bosses au large d'Avila Beach, deux kayakistes américaines ont été «avalées» par l'une d'entre elles. Par chance, les deux femmes sont rapidement libérées de la mâchoire de l’animal et s'en sortent indemnes.


    Le Figaro


  • Nagorny-Karabakh: de la musique folklorique traditionnelle pour apaiser les esprits dans les abris anti-bombes
    Depuis le début du conflit au Nagorny Karabakh, Hakob Khalatyan visite les abris antiaériens de Stepanakert et joue du kamancheh, un instrument traditionnel, pour remonter le moral des habitants. Lors de cette visite, Hakob Khalatyan, qui est venu à Stepankert pour enseigner la musique dans l'une des écoles locale il y a cinq ans, joue les compositions du célèbre poète et musicien du XVIIIe siècle Sayat Nova, ainsi que d'autres œuvres d'anciens compositeurs arméniens.


    AFP


  • Gérald Darmanin souhaite travailler avec la Tunisie contre «l'immigration clandestine»
    Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a tenu vendredi 6 novembre une conférence de presse en Tunisie aux cotés de son homonyme tunisien, Taoufik Charfeddine. Le ministre a déclaré que les deux pays comptaient mettre en place « une collaboration contre l'immigration clandestine […] en comprenant les difficultés de chacun, et leurs réalités ».


    Le Figaro

VIDÉO SUIVANTE

Autant de symptômes qui ont inspiré aux Américains le surnom de “cerfs-zombies”. Fatale pour les cervidés, elle peut être assimilée à la maladie de la vache folle ou encore celle de Creutzfeldt-Jakob chez les humains.

Aucun vaccin ni traitement

Et pour cause : l’origine de ces maladies est similaire. Après avoir mené des analyses, les scientifiques sont en effet en mesure d’affirmer qu’elles seraient dues à une protéine mutée nommée prion, qui entraîne une détérioration du cerveau. Il n’existe à ce jour aucun traitement ni vaccin pour empêcher sa propagation. Dans le cas de la maladie débilitante chronique, le risque de transmission à l’Homme ne peut pour l’instant être totalement exclu. Bien que le cas ne se soit a priori jamais présenté.

Dans l’attente de pouvoir trouver un traitement et arrêter la propagation de cette épidémie, les États-Unis ont pris une mesure pour l’endiguer : 40 États et 7 provinces canadiennes ont interdit l’importation de carcasses d’animaux chassés hors de leur territoire.

Source: Lire L’Article Complet