Valorant : Vers un jeu plus agressif ? Notre preview de la saison 3

La nouvelle saison de Valorant proposera quelques nouveautés que l’on a pu tester une semaine avant sa sortie et voilà ce que l’on peut en attendre.

Valorant continue tranquillement son petit bout de chemin et si pour certains, le jeu est déjà oublié, sa communauté continue de se développer. La stratégie de Riot de laisser sa scène esport se développer sans forcer sa croissance à coup de grosses sommes semble pour le moment porter ses fruits. C’est dans ces conditions favorables qu’arrivera le 14 octobre prochain la troisième saison (ou Acte 3 pour les intimes) de Valorant avec au programme, un nouveau personnage et une nouvelle map qui vont venir enrichir le jeu. On a pu tester les deux en avance et voilà ce que vous pouvez en attendre en termes de gameplay et de dynamiques de jeu.

On attend déjà le nerf

Sky, le nouveau perso, est une activiste écologique Australienne et ses compétences vont consister à utiliser des petites reliques en bois. Riot Games nous l’a présenté comme un support agressif et un hybride et Sage et Breach. Plutôt qu’un heal unique comme Sage, elle va avoir un heal de zone pour ses alliés et une barre de réserve (sur le même principe que le poison de Viper) qui ne se re-remplit pas. Comme Breach, elle va avoir trois flash à disposition avec ses petits oiseaux en bois, sauf qu’elle va pouvoir le contrôler pour lui faire prendre un virage par exemple. Le désavantage est que l’oiseau peut être détruit par les ennemis et que Sky reste immobile pendant ce laps de temps. Ce constat est aussi valable pour son autre skill, un loup que l’on peut envoyer en reconnaissance, et même attaquer un ennemi, faisant quelques dommages et infligeant la paranoïa. Comme les oiseaux Sky reste immobile pendant ce temps.

Rien qu’avec ses skills, Sky est un perso très complet et ultra agressif avec des compétences qui sont au final très peu coûteuses en début de manche. Si un nerf assez rapide semble évident lors de son arrivée en jeu, ça n’empêche pas le perso d’être extrêmement viable, surtout avec son ultimate. Sky va envoyer trois fleurs qui vont se diriger automatiquement vers l’ennemi le plus proche où qu’il soit sur la map qui va avoir de la paranoïa s’il est touché. Comme les autres, on peut détruire la fleur avant mais ça reste un moyen de repérage extrêmement fort. Est-ce que Sky va amener Valorant vers un style plus agressif ?

Tout pour l’agression

En tout cas, la nouvelle carte Icebox semble également vouloir inciter à plus d’agressivité. C’est la map la plus petite du jeu, permettant une rotation bien plus rapide et de contourner l’adversaire rapidement. Elle compense sa petite taille par des obstacles un peu partout, un côté presque labyrinthique et pas mal de verticalité, avec une tyrolienne passant au dessus d’un point et des conteneurs qui vont permettre à Jett par exemple de trouver des spots en hauteur plutôt discret.



Pour son acte 3, Valorant semble vouloir inciter les joueurs à jouer de manière plus agressive, quelque soit notre niveau à travers un nouveau perso très vers l’initiation de combats et un arsenal de compétences qui lui donne des pics de puissance très courts mais très puissants (presque trop même), mais aussi une nouvelle map plus petite et qui va forcer à privilégier le combat rapproché et des avancées agressives. Est-ce que la map est à l’avantage des attaquants ? Dans le cadre d’un test de quelques heures, c’était effectivement le cas mais il faudra attendre quelques jours après sa sortie pour voir si les stratégies permettent d’inverser cette tendance.

Source: Lire L’Article Complet