Variant Delta : ces territoires français où il circule le plus

Au Royaume-Uni, le variant Delta représente désormais 90 % des nouvelles contaminations à la Covid-19. S’il n’est pas majoritaire en France, il inquiète, car il circule de plus en plus dans certains territoires. On fait le point.

Restez informée

Sud-africain, brésilien, britannique… Depuis plusieurs mois, les différents variants de la Covid-19 circulent à travers le monde. Et la France n’est pas en reste : le variant britannique représente désormais plus de 74 % des contaminations, tandis que les variants sud-africain et brésilien sont responsables de 6 % des nouveaux cas de coronavirus. Mais ce ne sont pas les seules mutations qui inquiètent : le variant Delta, également connu sous le nom de “variant indien”, est au cœur des préoccupations.

“Il y a une menace liée au variant Delta”, confirmait ce mercredi 23 juin sur BFM TV/RMC le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. En cause ? Il serait entre 67 % et 120 % plus transmissible que les autres variants, d’après une nouvelle étude française parue sur le site de pré-publication scientifique medRvix. S’il n’est pas majoritaire dans l’Hexagone, il gagne du terrain dans certains territoires, ce qui renforce les craintes.

Covid-19 : quelles sont les trois régions les plus touchées par le variant Delta ?

Dans son point épidémiologique du 17 juin, Santé publique France note ainsi une “émergence du variant Delta avec plusieurs foyers de transmission communautaire documentés”. Entre le 19 avril et le 31 mai dernier, 151 cas de contaminations au variant Delta ont ainsi été recensés dans l’hexagone.

Les trois régions les plus touchées par cette mutation sont l’Île-de-France, l’Auvergne-Rhône-Alpes et les Hauts-de-France, d’après les données de l’agence nationale de santé publique. En l’Île-de-France, le variant delta représente ainsi une nouvelle contamination sur 10. Pour lutter contre la propagation du variant Delta, l’Agence régionale de santé (ARS) appelle donc à se faire vacciner, comme le souligne France Bleu Île-de-France.

Variant Delta : les Landes et le Bas-Rhin sont aussi sous surveillance

D’autres territoires sont également surveillés de près : c’est notamment le cas des Landes, où “une circulation à bas bruit du variant Delta a probablement démarré mi-mai”, note Santé publique France. Dans un communiqué paru ce 23 juin, l’Agence régionale de santé (ARS) de Nouvelle-Aquitaine indique que la présence du variant Delta dans les Landes représente désormais 30 % des cas positifs. “Face à cette menace, l’ARS Nouvelle-Aquitaine invite fortement toute la population, les jeunes mais également les plus fragiles, à se faire vacciner le plus rapidement possible. Des créneaux sont disponibles dans les centres de vaccination”, est-il précisé.

La prudence est également de mise dans le Bas-Rhin, où “une transmission localisée probablement liée au variant Delta a été identifiée”, note Santé publique France. Un cluster est ainsi apparu dans une école d’enseignement supérieur à Strasbourg. La mutation L452R, associée au variant Delta, est en cause.

A lire aussi :

⋙ Variant Delta : les symptômes différents de ce variant qui progresse en France

⋙ Vaccins à ARN messager : Pfizer et Moderna sont-ils efficaces contre le variant indien ?

⋙ Variant indien : les malades auraient 2,6 fois plus de risques d’être hospitalisés

Source: Lire L’Article Complet