Yoga ou Pilates : lequel choisir selon vos besoins

Ces deux disciplines corporelles reposent sur une maîtrise de la respiration qui permet de gagner en souplesse et en musculature tout en douceur. Laquelle choisirez-vous ?

Restez informée

Le yoga

D’où ça vient ?

L’Inde est la terre d’origine du yoga. Cette discipline ancestrale a été codifiée dans les Yoga-Sūtra de Patañjali, entre le IIe siècle avant J.-C. et le Ve siècle de notre ère. Le texte originel décrit une pratique psychique et physique, visant la libération spirituelle. Au XXe siècle, en Occident, se développe le hatha yoga, qui privilégie les postures corporelles (asana) et les exercices respiratoires (pranayama).

Comment ça marche ?

Le yoga est une méditation en mouvement. Durant toute la pratique, que les postures soient statiques ou en dynamique, on inspire et expire par le nez en pleine conscience. Approfondir et ralentir la respiration permet d’éliminer les toxines, de régénérer l’organisme et d’apaiser le mental. Le professeur guide les postures à enchaîner les unes après les autres. Certaines écoles sont dynamiques et sportives (ashtanga, vinyasa), d’autres sont plus douces et méditatives (viniyoga, yoga nidra). Des sangles sont parfois utilisées pour aider le corps à se maintenir dans les bonnes postures.

Quels bienfaits ?

Il assouplit le corps et renforce la musculature profonde, à condition de le pratiquer de manière régulière. Mais le yoga a également nombre de bienfaits sur la santé : il calme le stress et l’anxiété, stimule la digestion, renforce le coeur, améliore le sommeil, réduit les douleurs chroniques, aide à combattre la dépression…

Pour qui ?

À mi-chemin entre relaxation et sport doux, le yoga est une discipline à vocation universelle. Il s’adapte à chacun et se transmet de professeur à élève. Il est particulièrement indiqué lorsqu’on veut reprendre une activité physique ou qu’on a des problèmes de santé.

Le Pilates

D’où ça vient ?

Dans les années 1920, Joseph Pilates met au point sa propre méthode d’exercices physiques. De santé fragile, souffrant toute son enfance d’asthme et de rachitisme, cet Allemand est devenu un sportif accompli grâce à cette discipline, qu’il appelle alors « contrology » et qui s’inspire de la gymnastique, du yoga et des différents arts martiaux, comme le tai-chi.

Comment ça marche ?

Il s’agit d’activer les muscles faibles et de relâcher les muscles trop tendus dans le but d’équilibrer la musculature. Dans l’enchaînement des exercices, synchroniser le souffle et le mouvement est essentiel. La technique de respiration latérale thoracique consiste à inspirer par le nez au niveau des côtes, latéralement, puis à expirer par la bouche en contractant la sangle abdominale. Guidées par le professeur, les séances de Pilates se pratiquent au sol, sur un tapis, et nécessitent souvent des accessoires (ballon, cerceau, élastique, cylindre de mousse…) qui améliorent l’efficacité des mouvements. Dans les salles de sport, on peut également travailler sur des machines.

Quels bienfaits ?

« En trente séances, un corps tout neuf », comme le disait lui-même Joseph Pilates. Le but est d’améliorer et d’optimiser les fonctions du corps. On s’assouplit en étirant et en allongeant ses muscles. On se gaine en douceur et en profondeur, en travaillant surtout les abdominaux et les muscles dorsaux. Enfin, on se détend en coordonnant le geste et le souffle.

Pour qui ?

Adapté à toutes et tous, le Pilates permet de renforcer et redresser le dos et d’obtenir une silhouette plus ferme, mieux dessinée. Il aide les sportifs à reprendre une activité physique en douceur après une blessure.

Deux ouvrages pour démarrer

Un guide complet. En s’appuyant sur les textes fondamentaux, cet ouvrage propose une description détaillée des pranayama, ces exercices de contrôle du souffle et de l’énergie prônés par le hatha yoga. Son plus : guider pas à pas ceux qui veulent renouer avec la puissance de leur respiration. Le Souffle, énergie du yoga, Boris Tatzky, éd. du Courrier du livre, 26€.

Une initiation en images. Ce livre, qui se démarque par ses jolies illustrations, vous accompagne dans la découverte du Pilates. Son plus : proposer quatre séances par semaine en fixant des objectifs clairs et en s’appuyant sur les étapes de progression de l’élève. 1 mois pour se mettre au Pilates, motivation book, Maxime Krantz, éd. Hachette Santé, 9,95€.

Article paru dans le numéro Femme Actuelle Jeux Cocoon n°1 juillet-août 2021

A lire aussi :

⋙ Bonne humeur : 15 minutes de yoga pour commencer la journée en pleine forme

⋙ 5 postures pour initier son homme au yoga

⋙ Ma séance de Pilates spéciale paresseuse

Source: Lire L’Article Complet