De 1945 à aujourd’hui : les plus belles couvertures beauté et forme de ELLE


  • 13 gadgets incroyablement cool à acheter en octobre tant qu’il en reste en stock


    Sponsorisé

    Perfect Gifts


  • Toutes les personnes âgées devraient porter cette montre de santé à 49,95€


    Sponsorisé

    KoreTrak


  • Le nouveau gadget auto qui élimine comme par magie les rayures et les bosses


    Sponsorisé

    NanoMagic

De 1945 à aujourd’hui : les plus belles couvertures beauté et forme de ELLE

N°84 du 24 juin 1947

Depuis son lancement, le magazine ELLE soutient et conseille les Françaises sur tous les sujets. Côté beauté et forme, on pourrait évoquer l’éternel recommencement saupoudré d’une franche modernité. Pour preuve, dès 1946, la femme ELLE pose en maillot de bain, aime le soleil mais s’en soucie !  La femme ELLE est également active, souriante et sportive. La femme ELLE prône le naturel mais n’est pas contre une belle mise en beauté. La femme ELLE accepte ses rondeurs mais ne rejette pas l’idée d’un petit régime. La femme ELLE est contradictoire mais rayonnante, certainement à l’image de celles que nous sommes toutes. Se pencher de plus près sur les couvertures de ELLE, c’est retracer l’histoire des femmes, de nos grands-mères, de nos mères et de nos sœurs. Se dire qu’on leur doit beaucoup mais aussi qu’elles seraient fières de nous (et parfois un peu surprises). 

N°68 du 4 mars 1947

Cette couverture est particulièrement révélatrice avec le rouge à lèvres rouge, le chignon bun et son bijou de cheveux. Mention spéciale pour le ras de cou que Kendall Jenner, Gigi Hadid ou encore Emily Ratajkowski ne lâchaient plus en 2015.

N°119 du 2 mars 1948

L’une des particularités du magazine : mettre en scène le mouvement pour souligner l’idée de la femme active et inciter à reproduire ce geste. Ici, le modèle semble s’appliquer un soin pour illustrer le gros titre « Vous pouvez toutes rester jeunes ». Un large bandeau en satin rose dégage le visage à peine maquillé des larges boucles blondes et juvéniles de la jeune femme. Avoir une belle peau, une quête de taille.

N°308 du 22 octobre 1951

Cette couverture est un condensé des tendances beauté des années 1950 : teint opalin, eye-liner, bouche marquée et coiffure extrêmement contrôlée. Des codes toujours d’actualité surtout avec le double liner placé sur le haut de la paupière mobile.

N°357 du 29 septembre 1952

« Avez-vous bonne mine ? Un numéro consacré aux régimes, à la peau, aux cheveux ». Ce qu’on appelle dans notre jargon un spécial beauté en somme, car la femme ELLE est coquette et élégante. Avoir un teint glowy-dewy ou encore savoir illuminer son teint restent des interrogations que l’on se pose toujours aujourd’hui.

N°454 du 23 août 1954

L’air interrogateur, le modèle illustre à la perfection le « Quoi de neuf ? » en gros titre. Côté make-up, la mouche à la Marilyn Monroe fait fureur à cette époque. Les yeux sont soulignés d’une belle virgule d’eye-liner, les sourcils sont marqués et la bouche joliment colorée. Un look en phase avec son temps qui colle parfaitement avec ce numéro traditionnellement consacré aux toutes dernières tendances.

N°475 du 17 janvier 1955

Le bonnet de douche : un incontournable des couvertures des années 1940-1950 mais beaucoup moins d’actualité aujourd’hui. Quoi que, on verrait bien une Georgia May Jagger ou une Cara Delevingne oser cette petite folie vintage.  

N°921 du 16 août 1963

Il y a encore quelques années on aurait rejeté en bloc le maquillage de la bouche de ce modèle mais il faut reconnaître que le crayon contour des lèvres a complètement refait surface. On s’en inspire ?

N°1380 du 29 mai 1972

Si l’on fait toujours de la natation, du tennis ou du vélo, on pourrait rajouter à la liste de nouveaux sports comme la boxe, la zumba ou l’ aquabike pour rester en forme. 

N°1662 du 14 novembre 1977

« Etre ronde, l’accepter, s’en défendre, savoir en jouer ». ELLE n’hésite pas à pointer du doigt certains diktats toujours décriés aujourd’hui. ELLE parle de régime mais avec précaution et incite aussi les femmes à s’accepter telles qu’elles sont. 

N°1750 du 23 juillet 1979

Rester naturelle, profiter d’une peau hâlée pour laisser notre épiderme respirer… Des préoccupations que l’on a encore aujourd’hui avec la tendance des selfies de stars sans maquillage.

N°2028 du 19 novembre 1984

Quelle coupe demander à son coiffeur, quelle coiffure se faire pour sortir, quels produits coiffants adopter… Nos interrogations cheveux sont intarissables ! En 1987 déjà, on voulait savoir « tout, tout, tout sur [nos] cheveux » 

N°2143 du 02 février 1987

Les années 1980 ont été marquées par ces modèles devenus des célébrités à part entière, Estelle Lefébure la première. Le top blond fait partie de celles dont on ne se lasse pas, comme en témoigne sa couverture pour ELLE il y a quelques mois de cela. Lorsqu’il s’agit de parler bien-être et «  beauty food », on se tourne automatiquement vers elle !

N°2275 du 14 août 1989

Claudia Schieffer illustre à la perfection l’allure naturelle des vacances d’été. Regard intense, peau hâlée et cheveux mouillés nous donnent toujours autant l’envie d’aller nous baigner !

N°2627 du 6 mai 1996

Avec ses formes à faire pâlir d’envie, Laetitia Casta est LE top qu’on aime retrouver en couverture d’un spécial beauté d’été.

N°2739 du 26 juin 1998

Il est des tendances dont on ne se passe pas. Comme en 1998, on adhère toujours aux tresses et aux coiffures garnies de pinces plates.

N°2983 du 3 mars 2003

« Spécial maigrir, la nouvelle attitude ». Le vocabulaire change au fil des années et des tendances. Si pendant longtemps on parlait de perdre 3 à 7kg sans détour, aujourd’hui on cherche à rester en forme intelligemment. La quête d’un poids idéal n’est plus d’actualité, contrairement à celle du bien-être et d’une bonne hygiène de vie.

N°3016 du 20 octobre 2003

« Sans régime, sans chirurgie, sans complexe, aimer son corps » : pour booster l’estime de soi et se regarder avec bienveillance, on s’inspire de la très naturelle Estelle.

N°3188 du 05 février 2007

ELLE parle de tout et répond à toutes nos questions. Chirurgie et petites « tricheries » beauté ne sont pas taboues !

N°3227 du 5 novembre 2007

Dans les années 2000 est arrivée une nouvelle génération de mannequins dont Doutzen Kroes, dont on envie les « beaux cheveux, le teint parfait et la bouche Hollywood ».

N°3574 du 27 juin 2014

Back to the sixties avec une Lara Stone très Brigitte Bardot. Couleurs pastel, mascara en paquet et bouche dragée… Tout y est !

N°3585 du 12 septembre 2014

Le mannequin le plus populaire du moment fait la couverture de ce spécial beauté : Eddie Campbell. Son maquillage rock façon twiggy et son bandeau à la Brigitte Bardot annoncent un retour de la beauté vintage. 

N°3637 du 11 septembre 2015

2015 marque l’année du contouring. C’est l’hégémonie de ce maquillage de cinéma remis au goût du jour par Kim Kardashian : on structure le visage à l’aide d’ombres et de lumières. Le rouge à lèvres rouge se porte mat et sans mascara pour être chic.

N°3742 du 8 septembre 2017

En 2017, on commence à s’emparer de ses « imperfections » pour en faire des forces. Ainsi, sur les podiums et les réseaux sociaux, on voit de plus en plus des mannequins avec des monosourcils, des taches de rousseur proéminentes, des poils sous les aisselles… On casse (enfin !) les codes.

N°3794 du 7 septembre 2018

La mode est au make-up nude et aux cheveux naturels comme on peut le voir sur Amber Valletta. Côté sourcils, on les coiffe façon « bushy », un peu broussailleux, et on les laisse pousser comme Cara Delevingne. 

N°3846 du 6 septembre 2019

Chiara Mastroianni nous offre une leçon de beauté. Avec son balayage doré, ses longueurs wavy et son regard charbonneux, elle concentre toutes nos envies beauté de l’année.

N°3873 du 13 mars 2020

La tendance est au maquillage aquarelle, semi-transparent et coloré. On mise tout sur le glow, l’éclat (oui, encore lui !) pour avoir bonne mine.

N°3898 du 4 septembre 2020

2020 est définitivement l’année du soin. Si le contexte sanitaire nous oblige à chouchouter notre peau et à mettre de côté le maquillage (port du masque oblige), on ne passe pas à côté des tendances pour autant. La nouvelle lubie des filles sur Instagram ? Cette façon d’appliquer son blush sur le nez et sur les joues : le blush-drapping.

Source: Lire L’Article Complet