La monumentale installation de Bottega Veneta sur la Grande Muraille de Chine

Pour célébrer le Nouvel An chinois à venir, la maison italienne a installé sur une partie de la Grande Muraille de Chine un écran numérique inédit, durant six jours.

Une installation monumentale et clignotante : c’est ce que l’on a pu observer sur un segment de la Grande Muraille de Chine, du 6 au 12 janvier. En l’honneur du Nouvel An chinois, la griffe de luxe italienne Bottega Veneta y a en effet mis en scène son logo accompagné de la mention «Bonne année» écrit en mandarin sur un panneau numérique géant, dont les couleurs oscillent entre le vert gazon, signature de la griffe, et l’orange vitaminé, faisant référence au symbole de la chance en Chine. En parallèle, la griffe s’est engagée à faire un don pour l’entretien et la rénovation du col de Shanhai, qui marque l’extrémité orientale de la Grande Muraille et constitue l’une des trois passes principales qui jalonnent le parcours le long du monument, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

La griffe de luxe italienne Bottega Veneta a mis en scène son logo accompagné de la mention «Bonne année» écrit en mandarin sur la Grande Muraille de Chine en l’honneur du nouvel an chinois.

Quitter les réseaux sociaux

En matière d’approche marketing expérimentale, Bottega Veneta n’en est pas à son coup d’essai. L’année dernière, la marque avait quitté les réseaux sociaux sans crier gare, alors qu’elle y connaissait un grand succès. Une démarche que François-Henri Pinault, directeur général de Kering, le groupe auquel elle appartient, avait ensuite expliqué. Son idée : faire un usage différent des réseaux sociaux, en fournissant aux influenceurs la matière dont ils ont besoin pour parler de la marque. Quant à la griffe, elle proposerait désormais du contenu via un journal digital baptisé Issue. Chaque nouvelle publication coïncide avec le lancement d’une collection, dont la prochaine s’annonce d’ailleurs très attendue. Il s’agira de la première signée Matthieu Blazy, le styliste franco-belge nommé en novembre dernier après le départ surprise de Daniel Lee. Ce dernier était resté trois ans aux commandes artistiques de la marque.

Source: Lire L’Article Complet