PHOTOS – Grace Kelly, Beatrice Borromeo, la princesse Gabriella… Dior et la famille princière de Monaco, une histoire qui dure

Cet été, Gala.fr vous fait voyager dans le temps, entre glamour et gotha, explorant les relations privilégiées qu’entretiennent certaines marques de luxe avec les familles royales. Pour ce troisième épisode, focus sur les liens particuliers qui unissent la maison Dior et la famille princière de Monaco, de Grace Kelly à Pierre Casiraghi en passant par Alexandra de Hanovre.

En octobre 2021, Dior annonce que Pierre Casiraghi, le fils de Caroline de Monaco, est nommé comme nouvel ambassadeur de la marque. Costume chic et sobre, ligne impeccable, cheveux gominés et souliers en cuir vernis… l’homme d’affaires fait sensation en posant comme mannequin pour la ligne tailoring de Dior Men réalisée par le designer Kim Jones. Il rejoint ainsi son épouse Beatrice Borromeo Casiraghi au sein de la griffe, elle-même égérie depuis le 26 janvier 2021. Une « véritable icône d’élégance », qui « fait briller une nouvelle facette de la féminité plurielle chère à Maria Grazia Chiuri », indique Dior dans un communiqué au sujet de son épouse, rappelant que la journaliste de profession a souvent porté leurs créations, notamment pour le célèbre Bal de Rose en mars 2019, où elle avait choisi une robe en tulle plissé gris et rose et au Grand Prix de Formule 1 en 2022, où elle rayonnait dans une robe midi rouge.

Même chose du côté d’Alexandra de Hanovre, fille de Caroline de Monaco et de Ernst-Auguste de Hanovre. La jeune femme a souvent subjugué la presse dans des tenues signées Dior, lors de Fashion Weeks et d’évènements officiels. On retiendra sa chemise à pois assortie à un pantalon 7/8 taille haute lors du défilé de la collection Haute Couture printemps-été 2020 de Dior, son total-look Dior très girly pour le défilé de la marque le 5 juillet 2021, ou encore son manteau fermé par une ceinture à grosse boucle avec le logo doré lors de la fête nationale monégasque en novembre 2019.

S’il est rare de voir des membres de familles royales poser pour des marques, il n’est en réalité pas si étonnant que la maison se fie régulièrement aux Monégasques pour devenir les visages de leurs collections. Parce qu’entre Dior et la famille princière de Monaco, c’est une histoire qui dure depuis les années 1950 et qui se poursuit encore aujourd’hui, jusqu’aux jeunes héritiers du trône de Monaco.

>> PHOTOS – Beatrice Borromeo, Alexandra de Hanovre… Quand Dior habille la famille princière de Monaco

Grace de Monaco, muse emblématique de la maison Dior

Tout a commencé avec Grace Kelly. Lors de ses fiançailles avec Rainer III de Monaco au Waldorf Astoria de New York en janvier 1956, la star américaine porte une création spéciale signée Christian Dior-New York. « Pour Grace Kelly, s’habiller chez Dior marque le renoncement à une carrière d’actrice est à l’entrée dans une nouvelle vie plus officielle« , écrit Laurence Benaïm dans Femmes en Dior : Portraits d’élégance (éd. Rizzoli), publié en 2016. « Très apprécié des stars américaines des années 1950, Christian Dior habillait naturellement ma mère lors de sa première sortie de jeune fiancée au bras de mon père pour la soirée A Night in Monte-Carlo », précise le prince Albert II de Monaco dans la préface de Grace de Monaco : princesse en Dior (éd. Rizzoli Flammarion), paru en 2019.

Depuis son mariage avec Rainer III en avril 1956, Grace Kelly reste fidèle à Dior, les robes de ma marque l’aidant à incarner ses nouvelles fonctions, étant apprêtée de manière appropriée pour chaque circonstance. « La robe de satin blanc de ses fiançailles avec Rainer ou ses deux tenues de maternité, la robe Flamme de mousseline Parme et la robe Collinette, sont d’un style mesuré, sobre, aux couleurs douces, sans détails inutiles », souligne Laurence Banaïm. « Grace fut la cliente la plus célèbre de la maison Dior, qu’elle aimait tant. (…) Christian Dior, puis son successeur à la direction artistique de sa maison, Marc Bohan, ont su exprimer tout le raffinement, la beauté, l’élégance de la souveraine », appuie Bernard Arnault, président du groupe LVMH.

La relation entre Dior et la princesse prend en effet plus d’ampleur lorsque Marc Bohan habille Grace Kelly, et ce des années 1960 jusqu’à la mort tragique de cette dernière en 1982. Il semble que l’allure royale de l’ancienne actrice s’accorde à merveille avec la vision classique et moderne du couturier. Il devient même un confident de Grace Kelly : « J’étais un proche de la famille et de la princesse, car nous avions beaucoup d’amis en commun. Je l’ai rencontrée dans des soirées, puis elle a commencé à m’inviter au palais. J’allais souvent les retrouver à Roc Agel, leur maison de campagne », confie Marc Bohan dans un entretien réalisé avec Florence Müller, commissaire générale de l’exposition Grace de Monaco, princesse en Dior. « Elle n’assistait quasiment jamais aux collections et choisissait ses robes d’après des croquis que la maison lui envoyait. (…) Grace commandait de façon très raisonnable », poursuit-il, ajoutant qu’elle a « le style d’une première dame ». La princesse accepte par ailleurs en 1967 d’être la marraine de la griffe Baby Dior.

Caroline et Stéphanie de Monaco sont restées fidèles à la griffe

Grace de Monaco a transmis son attachement à la maison Dior à ses deux filles, Caroline et Stéphanie, qui ont souvent arboré des créations de la griffe pour divers évènements mondains. Preuve en est : pour ses noces avec Philippe Junot en juin 1978, la princesse Caroline a choisi de se marier en Dior par Marc Bohan. De même pour son union avec Stefano Casiraghi en décembre 1983 : elle portait une robe drapée avec un décolleté cache-cœur en satin, signée Dior. « Christian Dior, c’est toute mon enfance. À 4 ans, j’accompagnais ma mère avenue Montaigne, et pendant 18 ans, c’est Marc Bohan qui a fait toutes mes robes », explique Caroline au Figaro en août 2013.

De son côté, Stéphanie de Monaco montre un attrait encore plus poussé pour la marque en demandant d’effectuer un stage de stylisme au sein de la ligne Christian Dior Couture. « La jeune femme, dont le goût prononcé pour le dessin et la mode s’était manifesté très tôt, devint alors la collaboratrice de Marc Bohan de 1983 à 1984. Elle dessinait des silhouettes, des accessoires, des tissus… » révèle Laurence Benaïm. Un épisode en outre marqué par le décès de Grace Kelly… « Peu de temps avant la date convenue pour le début du stage, on m’appelle pour me dire que la princesse a eu un accident, se souvient Marc Bohan dans son entretien avec Florence Müller. Puis on me rappelle pour m’annoncer qu’elle est décédée ! Quel choc ! L’accident avait eu lieu alors qu’elle accompagnait Stéphanie à la gare pour ce stage ! »

Depuis le décès de la princesse, le successeur de Christian Dior est resté proche de Caroline et de Stéphanie. « Je voyais beaucoup Caroline. À Monaco, je logeais parfois au palais, mais le plus souvent chez Caroline. On se voyait surtout à Paris. Nous allions au théâtre, chez Régine, ou nous nous retrouvions dans des soirées de gala. Nous étions fréquemment photographiés ensemble car elle portait souvent mes créations. Comme sa mère, elle aime être bien habillée pour tenir son rang. (…) Caroline continue de m’envoyer des cadeaux tous les ans pour mon anniversaire ! » dévoile Marc Bohan.

Les enfants d’honneur en Baby Dior au mariage de Tatiana et Andrea Casiraghi

Étant donné les liens forts qui ont uni Grace Kelly et ses filles à Dior, la famille princière de Monaco a fait en sorte de perdurer sa relation avec la maison. Tatiana Santo Domingo et Andrea Casiraghi, le fils de Caroline de Monaco, ont demandé à la ligne Baby Dior de réaliser les tenues portées par les petites filles et les petits garçons d’honneur pour leur mariage à l’église de Rougemont à Gstaad, en Suisse, ayant eu lieu le 1er février 2014. Les créateurs de la marque ont ainsi opté pour des tenues inspirées des costumes traditionnels tyroliens : des capes vertes et des robes pour les fillettes et des culottes courtes pour les petits garçons.

En juin 2017, pour célébrer les 50 ans de Baby Dior, la maison a également demandé à Tatiana Casiraghi de poser avec ses deux enfants, Sacha et India, alors âgés de 4 et 2 ans. Pour l’occasion, son fils et sa fille étaient habillés de modèles de la dernière collection Baby Dior. Les photos ont été prises dans une suite du Gstaad Palace, où s’est déroulé, le 8 février 2014, le banquet de ses noces avec Andrea, qui a rassemblé tout le clan Grimaldi.

Dior habille Charlene de Monaco et ses jumeaux Jacques et Gabriella

De son côté, Charlene de Monaco a plusieurs fois fait confiance à la marque pour l’habiller lors d’évènements prestigieux, comme pour le gala de la fondation Princesse-Grace en septembre 2015, où elle apparaît dans une robe du soir en georgette de soie bleu foncé et rouge. C’est également en Dior qu’elle choisit de rencontrer le pape Benoît XVI au Vatican en 2013.

Comme pour faire écho à feu sa belle-mère Grace Kelly et au mariage de Tatiana Santo Domingo, l’ancienne nageuse olympique mise tout sur Dior pour le baptême de Jacques et Gabriella en mai 2015. L’épouse du prince Albert apparaît avec ses enfants dans les bras, habillée d’une robe en crêpe de soie vert d’eau signée Dior haute couture. Elle fait appel à Baby Dior pour confectionner les tenues des jumeaux. Ils portaient tous deux des robes de baptême en voile de coton blanc, ornées de broderies d’inspiration végétale et de dentelle de Calais.

En janvier 2021, la petite Gabriella, alors âgée de 6 ans, est également photographiée sur le quai Albert-1er pour la Sainte-Dévote en janvier 2021 en total-look Dior. Elle porte un ensemble rose et blanc à imprimé pied-de-poule, avec un chapeau en cachemire, des baskets noires monogrammées et un sac Lady Dior. Une future égérie de la griffe ?

Crédits photos : Agence / Bestimage

A propos de


  1. Grace Kelly


  2. Charlène de Monaco


  3. Gabriella de Monaco


  4. Beatrice Borromeo

Autour de

Source: Lire L’Article Complet