Une robe de Jacquemus fait son entrée au musée

Elle est tirée de la collection “L’année 97” et sera exposée au Musée des Arts Décoratifs de Paris dans le cadre de l’exposition mode «Luxes». Une première pour le styliste marseillais.

Le luxe fascine, intrigue, fait rêver. C’est aussi un mot que l’on rencontre souvent dans l’industrie du textile. Mais qu’est-ce que réellement le luxe ? Est-il singulier ou pluriel ? Autant de questions soulevées par le Musée des Arts Décoratifs de Paris à travers une exposition intitulée Luxes qui se tiendra du 15 octobre au 2 mai 2021. Parmi la centaine de pièces présentées, une création de Simon Porte Jacquemus qui fait son entrée pour la première fois au musée.




Entre une collection Métiers d’Art de Chanel sous l’ère Karl Lagerfeld et une robe Charles Frederick Worth de 1885, la robe «Valérie» de Jacquemus a trouvé sa place. Une pièce chère au créateur marseillais qui porte le nom de sa mère et rend hommage à une de ses créations découpée dans un rideau, alors qu’il avait sept ans. Ce modèle taillé près du corps se présente avec un décolleté façon bustier et un duo de bretelles. Il est tiré de la collection «L’année 97» automne-hiver 2020-2021.

Le défilé de la collection «L’année 97» avait marqué le retour inattendu de Laetitia Casta sur les podiums. Et appuyé le propos mode du créateur qui mise sur des habits structurés à la veine minimale et solaire, très appréciée des influenceuses et des tops modèles du moment (Bella Hadid, Emily Ratajkowski…).

Source: Lire L’Article Complet