Culture : le renouveau des musiciens britanniques

La culture au Royaume-Uni ne s’avouera pas vaincue. Le numéro 2 du gouvernement de Boris Johnson, Rishi Sunak, n’avait pas semblé très touché par la possibilité de voir 35% des musiciens du pays perdre leur emploi, estimant qu’ils n’avaient qu’à “aller travailler à l’usine”. Face à cette déclaration, les artistes britanniques ont choisi de répondre en produisant encore plus de musique que d’habitude. Le journaliste Michel Mompontet ne cesse de recevoir des albums de leur part : “J’en reçois 10 ou 15 excellents par semaine. Il y a une activité prodigieuse.”

Paul Lay, l’artiste de l’année

Les victoires du Jazz 2020 ont décerné leurs résultats. Si la saxophoniste Géraldine Laurent sera mise à l’honneur, c’est le pianiste Paul Lay qui va finalement être élu artiste de l’année. De formation classique, il n’hésite pas à reprendre à sa manière des grands classiques de la musique comme la Sonate n°14 “Clair de Lune” de Beethoven.

Michel Mompontet met également en valeur le travail de Geoffroy Couteau. Ce dernier, grand fan de Brahms, souhaite réenregistrer toute l’œuvre de son idole. Très grand pianiste, il jouera le concerto de Brahms prochainement à Metz (Moselle) et le 1er novembre au festival Dolce Volta aux Bouffes-du-Nord à Paris.

Source: Lire L’Article Complet