Fête de la musique : de nombreux cas de piqûres sauvages signalés

La Fête de la musique bat son plein, mardi 21 mai à Versailles (Yvelines), quand plusieurs personnes se plaignent d’avoir été piquées. Deux témoins aperçoivent la scène. L’un d’eux filme même avec son téléphone portable. Grâce à cette vidéo et aux témoignages, un signalement est diffusé. Aux alentours de 23h, un homme de 37 ans est interpellé. « Il y a deux témoins qui se sont présentés à mes collègues et qui ont désigné l’individu. Ce dernier a essayé de se soustraire à l’interpellation en profitant de l’effet de foule, mais mes collègues ont réussi malgré tout à l’interpeller », explique Julien Le Cam, secrétaire départemental du syndicat Alliance Yvelines. 

Une vingtaine de victimes à Saint-Germain-en-Laye

Sur lui, les policiers ne retrouvent pas la seringue qu’il aurait utilisée. L’homme a été placé en garde à vue pour violences volontaires avec arme par destination. Au cours de la soirée, dans les Yvelines, de nombreux cas de piqûres sauvages ont été signalés. À Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), une vingtaine de victimes ont été recensées. À Annecy (Haute-Savoie), une jeune femme a dû être prise en charge par la Croix-Rouge. Enfin, dans les Hauts-de-Seine, quatre suspects ont été interpellés et placés en garde à vue pour les mêmes faits.

Source: Lire L’Article Complet