Musique : Jim Morrison, le rock dans les veines

Avec sa beauté troublante et ses chansons planantes, Jim Morrison n’a pas créé son mythe, il l’a subi. Aujourd’hui, le culte reste vivace et sa poésie gravée sur disque pour l’éternité. Sa tombe est la plus visitée de Paris. Le café qui jouxte le cimetière est le rendez-vous des fans, où sont célébrés les Doors. “C’est sur qu’il n’aurait pas aimé ça, analyse Gilles Yéprémian, manager d’artistes et ami de Jim Morrison. Le culte de la rockstar, c’était pas son truc.”

Un poète torturé

Avec son visage d’ange, Jim Morrison était un poète torturé. Son groupe, les Doors, est inspiré d’un roman d’Aldous Huxley, les Portes de la perception. “La plupart des gens connaissent surtout Jim par ses belles mélodies mais je voudrais que le public sache aussi l’écrivain prolifique qu’il était“, explique Anne Morrison, la sœur du chanteur. Patrick Coutin, musicien et auteur de Jim Morrison et les Doors, le décrit comme “un écrivain assez sombre“, “presque persuadé que c’est au-delà de la vie qu’on retrouve la liberté“. 

Provocateur, Morrison perturbe même ses propres concerts. Il s’exile ensuite à Paris pour un nouveau destin, qui sera funeste. Quelques jours avant son décès, il semblait pourtant apaisé, profitant d’un week-end en amoureux. Le 2 juillet 1971, il achète de la drogue et est retrouvé mort le lendemain matin dans son appartement. 

Parmi nos sources

LIRE

Jim Morrison et les Doors, de Patrick Coutin (Edt° Hoebeke-Les indociles)

Jim Morrison anthologie – poèmes, carnets, paroles, par Anne Morrison (edt° Massot) – à paraitre le 7 octobre 2021

ABCDoors de Gorian Delpature (180 Editions)

Jim Morrison ou les portes de la perception, de Jean-Yves Reuzeau (Edt° Castor Astral)

Toute ma vie pour la musique, de Sam Bernett (Edt° l’Archipel)

 ECOUTER 

Album The Doors

Album Live at the Bowl 68

Albums Morrison Hotel et Morrison Hotel sessions

Album LA woman

Liste non exhaustive.

Source: Lire L’Article Complet