Musique : le modeste Jean-Jacques Goldman, toujours aussi culte

C’était il y a 40 ans, en 1982. Jean-Jacques Goldman chantait « Il Suffira d’Un Signe », une chanson qui le propulse à la radio. S’il a raccroché le micro en 2002, il reste la personnalité préférée des Français. Un succès un peu malgré lui qu’il a su partager dans des duos et trios avant d’écrire pour les autres, toujours aussi inspiré.

Un artiste en retrait

À la fin des années 70, le jeune Goldman chante déjà et connaît un succès d’estime. Mais il sait aussi composer pour autrui, comme pour Anne-Marie Batailler. Ses autres compositions, il devra les chanter lui-même. En quelques mois, les chansons signées Goldman deviennent la bande-son des années 80. C’est un drôle de chanteur qui appelle ses albums « Démodé » ou « Minoritaire ». Un artiste en retrait. « Il veut le succès, mais la gloire l’ennuie », résume Éric Jean-Jean, auteur de « Goldman, une vie en chansons ». Le triomphe est là, et quelques complices vont l’aider à l’affronter.

Source: Lire L’Article Complet