À Poitiers, le groupe de rock progressif Klone peaufine son retour sur scène

Cela fait plus de six mois que les musiciens du groupe Klone n’ont pas joué en live. En vingt ans d’existence, c’est la première fois qu’ils ont dû lever le pied. Une période entre parenthèse qui leur a permis de finaliser la production de plusieurs projets. 

Un nouvel album live

Accords sombres, voix obsédante, passages éthérés ou puissants riffs de guitare, le rock progressif de Klone se pare de paysages sonores époustouflants qui se savourent pleinement dans l’ombre d’une salle de concert. Une ambiance intense que les musiciens offrent à leurs fans sur Alive, leur nouvel album qui vient juste de sortir sur toutes les plateformes. “Le fait de rester à la maison nous a permis de tout optimiser pour avancer un maximum en studio et essayer de se projeter”, rapporte Aldrick, guitariste de Klone. Un temps de pause qu’ils ont effectivement mis complètement à profit, un nouvel album est en préparation.

Klone nous promet aussi l’arrivée prochaine d’un nouvel album. 

Enfin le retour sur scène

Mais le plus urgent pour les cinq compères de Klone, c’est de retrouver la scène et le public. C’est sur le toit du parking Carnot à Poitiers qu’ils préparent leur prochain set. “Ça fait plaisir d’avoir un truc officiel dans un cadre sympa”, se réjouit Enzo, le bassiste. “Ça fait du bien de se retrouver, de faire du son, que ça puisse être vivant avec des gens qui se réunissent autour de ce projet”, renchérit Guillaume, le guitariste de Klone. Et comme l’envie de jouer pour un public ne peut plus attendre, ils ont offert en exclusivité à nos confrères de France 3, le morceau Keystone

La suite est à vivre en vrai, lors des concerts de Klone :

– Le 26 juin, au festival Nuits Carrées à Antibes (Alpes-Maritimes)

– le 10 juillet, au festival Les Heures Vagabondes de Champigny-en-Rochereau (Vienne) 

– le 23 juillet à aux Halles de Couhé (Vienne)

Source: Lire L’Article Complet