VIDEO. La chanteuse Adele "excitée" et "ravie" par la sortie de son nouvel album "30"

La chanteuse star Adele s’est dite « excitée » et « ravie » par la sortie de son nouvel album 30 vendredi, « après avoir commencé à travailler il y a quatre ans » sur ce projet. Elle se confie en exclusivité sur France Inter jeudi 18 novembre. Son nouvel album s’appelle 30, comme son âge et comme à chacun de ses précédents albums. Il y a eu 19, 21 et 25.

Les albums d’Adele sont les plus vendus du XXIe siècle dans le monde, plus de 120 millions. Le premier single de son nouvel album, Easy and me, sorti il y a un mois, a été la chanson la plus écoutée de tous les temps en 24 heures. « C’est fou », reconnaît la chanteuse. « Ça reste une surprise à chaque fois. On ne sait pas comment le public va réagir. Et puis, six ans ont passé depuis le dernier album, et c’est la génération streaming maintenant, je n’avais pas connu ça avant. Donc, on ne sait pas forcément si elle va plaire à cette génération, ma musique. Entre temps, effectivement ça a marché », constate-t-elle.

La Britannique a du mal à comprendre un tel succès. « Les gens croient en ma musique, en mon histoire ».

« Les gens sont intéressés parce que mes chansons sont tristes, alors que moi, j’ai plutôt un tempérament très heureux. »

à France Inter

Le clip de ce single, Easy and me, a été mis en images par le réalisateur québécois Xavier Dolan, qui avait déjà réalisé celui de Hello. La star a salué le travail du réalisateur, « un ami » qui « a une vision très créative, une vraie énergie. Je n’ai jamais vu ça chez quelqu’un d’autre. Et puis, on est assez proche en âge aussi. On est vraiment très en phase. C’est vraiment un artiste. C’est ça que j’adore. »

Ce disque « a été thérapeutique pour moi, sans aucun doute ». « C’est vraiment un saut dans l’inconnu. C’est souvent ça une thérapie, on se lance et on espère atterrir ». Aujourd’hui, elle se dit « fière » et estime avoir « fait du chemin » depuis la sortie de son premier album.

Aucun concert en France n’est prévu pour l’instant. « Avec le Covid, c’est impossible de planifier des choses. Mais je vais venir souvent à Paris, parce que j’ai un proche qui s’installe. Quand les choses se calment un peu je vais profiter des bars et du bon pain ! »

Source: Lire L’Article Complet