Après la finale de « Koh-Lanta », Claude se dit « ni triste ni déçu »

Une tension palpable régnait sur le plateau de Koh-Lanta mardi soir. Pour cause, après avoir « découvert qu’un petit groupe d’aventuriers n’avait pas respecté le code d’honneur en parvenant à récupérer de la nourriture en dehors du cadre du jeu » (les fameuses
tricheries), aucun candidat n’a été déclaré vainqueur à l’issue de cette finale. En théorie, le sacre aurait dû revenir à Claude – finaliste aux côtés de Laurent –, comme l’atteste le dépouillement des votes invalides dévoilés juste avant le générique de fin.

Si aucun des candidats n’a été invité à réagir à cette annonce, le presque gagnant s’est exprimé après la diffusion sur Instagram. « Ce soir, je ne suis ni triste ni déçu de ne pas avoir le titre ! », a écrit Claude, en légende d’une photo où on l’aperçoit au sommet du Kilimandjaro. « Ma véritable victoire sur toutes ces aventures restera votre soutien, vos messages, vos sourires et nos échanges », ajoute-t-il.

« Mes victoires personnelles, je les ai eues »

L’aventurier enchaîne sur la décision prise par la production du jeu. « Dans le contexte actuel de doutes, de méfiance, de médias qui se déchaînent sur moi depuis le premier jour, la tournure de cette quatrième aventure ne pouvait avoir d’autre fin.
La vérité sur nos actes, vos croyances, je vous laisse vous les faire. Je ne participe pas à une aventure sportive et humaine pour la polémique, la lumière ou faire le buzz », affirme-t-il. « Mes victoires personnelles, je les ai eues : deux enfants exceptionnels Andréa et Marceau, Virginie la femme que j’aime, un entourage sain. Concernant les challenges, j’irai en chercher d’autres ! », estime Claude.

Il félicite ensuite les aventuriers de ce Koh-Lanta, en particulier Ugo « pour son parcours légendaire » et Laurent pour « sa bonne humeur à toutes les épreuves ».  « N’oubliez pas, Koh-Lanta est un jeu, là dehors il y a la vraie vie, la vivre pleinement, à 100 %, et avec passion », ajoute-t-il, précisant qu’il se lancera prochainement dans de nouveaux défis sportifs. Enfin, il se dit « très heureux que la somme des 100.000 euros soit reversée à l’association Bertrand-Kamal. Toute cette histoire aboutit sur une bonne action et ce sera mon mot de la fin. »

Source: Lire L’Article Complet