Aurélie Pons (Ici tout commence) : "Quand Maxime a compris mes réelles motivations, il a été soulagé"

De Danse avec les stars (vendredi 1er octobre à 21 h 05 sur TF1) à Ici tout commence (du lundi au vendredi à 18 h 35 sur TF1), l’actrice évoque sa rentrée sur les chapeaux de roues et le soutien de Clément Rémiens, son partenaire à l’écran et vainqueur de la neuvième édition du concours de de danse.

Commençons par Ici tout commence. Comment justifiez-vous les crises de jalousie de Salomé envers Maxime ?

Aurélie Pons : C’est un peu comme un sixième sens, une intuition que Salomé ne peut pas vraiment expliquer mais qu’elle ressent très clairement dans le comportement d’Ambre (Claire Romain) vis-à-vis de Maxime (Clément Rémiens). Peut-être est-ce aussi à cause de ses traumatismes et démons du passé qu’elle agit ainsi. Sans oublier son manque de confiance en la gent masculine.

Lorsque Salomé menace de quitter Maxime, est-elle sincère où est-ce pour lui faire peur ?

Elle est totalement sincère car elle n’a pas envie d’être spectatrice du rapprochement entre Maxime et Ambre. Lorsqu’elle menace de le quitter, c’est vraiment un ultimatum.

La jalousie est-elle un sentiment que vous comprenez dans la vie ?

Oui, même si personnellement, je suis plutôt d’une nature assez confiante, voire aveugle parfois.

Vous comptez cette année parmi les candidats de Danse avec les stars. Qu’est-ce qui vous a convaincu de franchir le pas ?

Ma grand-mère de 95 ans ! Au début, j’ai pas mal hésité car je trouvais que cela arrivait un peu vite, à peine un an après le démarrage d’Ici tout commence. Lorsque je lui en ai parlé, elle m’a dit qu’elle, elle n’hésiterait pas une seconde tant elle aimerait pouvoir encore danser. Cela m’a convaincu ! J’ai fait pas mal de danse dans ma vie, mais jamais des danses de salon. En la matière, je vais avoir tout à apprendre.

Avez-vous demandé des conseils à Clément Rémiens, lui qui a remporté la saison 9 ?

Bien sûr. Je voulais connaître un peu l’envers du décor : comment on se prépare, comment on gère les tournages et l’apprentissage des chorégraphies. Est-ce que les participants étaient plutôt dans un esprit de compétition ou de solidarité… Au fil de mes questions, j’ai compris que la seule chose qui le préoccupait, c’était de savoir dans quel état d’esprit j’étais avant de me lancer. Lorsque je lui ai dit que j’y allais pour profiter à fond de l’expérience et prendre du plaisir, j’ai lu dans ses yeux qu’il était rassuré. C’est un super soutien, je sais que je pourrai compter sur lui tout au long de la compétition.

Redoutez-vous les notations de Chris Marques, le "méchant" du jury ?

Tout le monde m’en parle donc si je ne le redoutais pas au début, c’est difficile de ne pas l’appréhender maintenant ! Peut-être cette saison sera-t-elle celle où il aura décidé de jouer les gentils ! Comme il est entouré de trois nouveaux jurés – Jean Paul Gaultier, Denitsa Ikonomova et François Alu, danseur à l’Opéra de Paris, ndlr – on ne sait pas non plus à quoi l’on doit s’attendre avec eux !

Aurez-vous un planning allégé sur la série pour pouvoir travailler vos chorégraphies ?

J’espère, mais je ne sais pas trop. C’est l’occasion d’envoyer un message à la production ! (Elle rit.) Plus sérieusement, Salomé est très présente dans les prochaines intrigues, donc quoi qu’il arrive, je sais déjà que cela va être intense !

Source: Lire L’Article Complet