Avec Merouan Bounekraf, M6 a trouvé sa nouvelle star de la pâtisserie

  • Juste après le lancement de la neuvième saison du Meilleur Pâtissier, M6 proposera Gâteaux sur commande en deuxième partie de soirée.
  • L’émission est coanimée par Julia Vignali et Merouan Bounekraf, ancien candidat de Top Chef qui s’était fait remarquer l’an dernier.
  • Il en dit plus à 20 Minutes sur ses premiers pas d’animateur et ses projets à venir.

Déjà lorsqu’il déambulait sur le plateau de Top Chef l’an dernier, Merouan Bounekraf attirait toute la lumière sur lui. Lors du premier épisode, sa goguenardise face à Hélène Darroze et les autres membres du jury en avait immédiatement fait un personnage identifié. Fort de cette notoriété et de sa saillante personnalité, le cuistot se retrouve propulsé sous les projecteurs de
M6 cette année. Dès ce mercredi, Merouan est au côté de
Julia Vignali pour Le Meilleur Pâtissier : gâteaux sur commande, diffusée en deuxième partie de soirée. Plus tard dans la saison, il parcourra l’Hexagone en compagnie de Cyril Lignac dans Mon gâteau est le meilleur de France.

Ce rôle d’animateur, Merouan Bounekraf en a rêvé. Lui qui a toujours aimé le spectacle, le show et la télévision s’est retrouvé en cuisine « un peu par hasard », explique-t-il à 20 Minutes. Petit, il voulait être dans la lumière : sur scène, sur le petit écran ou à la radio. C’est finalement derrière les fourneaux qu’il trouve sa place, même si les bons petits plats n’étaient pas sa passion première. « Maintenant, je ne peux plus imaginer ma vie sans cuisine », lance-t-il.

« Au début, je croyais qu’ils voulaient que je sois candidat »

Dans Le Meilleur Pâtissier : gâteaux sur commande, le chef cuisinier prodigue ses conseils aux deux candidats qui s’affrontent en duel. En fin d’émission, il a également le droit à sa séquence « tuto », saupoudrée d’une dose d’humour qu’on lui connaît bien. « Je cuisine et en même temps je fais le con devant la caméra. Ce sont mes deux passions dans la vie », rit-il. Selon Merouan, sa participation à l’émission est en partie due au
confinement. Pendant deux mois, il a partagé ses créations (majoritairement sucrées) avec ses dizaines de milliers d’abonnés sur Instagram. Cela a dû mettre la puce à l’oreille de la production, avec qui il avait déjà tourné Mon gâteau est le meilleur de France auparavant. Sans hésiter, le chef a « accepté direct parce que c’est exactement ce que je voulais faire. »

Mais passer du rôle de candidat à celui d’animateur a nécessité un petit coup de pouce du destin. Après la diffusion de Top Chef, Merouan envoie « sans y croire » un mail à
Nicolas de Tavernost, patron du groupe M6, et reçoit une réponse dans la foulée. Un rendez-vous est alors organisé. « Il m’a dit qu’il m’appellerait s’il y avait un projet qui pouvait m’intéresser », explique-t-il. Cette rencontre a bel et bien porté ses fruits puisque le chef de 31 ans reçoit plus tard un appel pour faire partie du jury de la nouvelle émission de
Cyril Lignac. « Au début, je croyais qu’ils voulaient que je sois candidat, je ne comprenais pas, raconte-t-il, hilare. Finalement, je suis dans le jury, je passe en cuisine, je taquine un peu les candidats, je les aiguille, je les conseille. Et je fais un peu beaucoup le con aussi. » Les fans de Top Chef ne seront donc pas dépaysés.

Des projets comme s’il en pleuvait

Lorsque les caméras de télé ne tournent pas, Merouan Bounekraf se consacre à sa carrière de cuisinier. N’ayant pas repris de poste fixe depuis Top Chef, il organise des dîners privés et des opérations pour des marques. Il s’exporte également en librairies puisqu’il sortira son livre de recettes, intitulé Accords mets et vannes (Éd. Larousse), le 21 octobre. Et comme si cela ne suffisait pas, il planche également sur l’ouverture d’une pâtisserie en région parisienne.

Et puis, une fois que l’on a goûté à l’euphorie des plateaux de télévision, il est difficile de s’en passer. Pour ne pas en être privé trop longtemps, l’animateur en herbe réfléchit à créer son propre programme. « J’adorerais faire quelque chose avec des producteurs et voyager à travers la France, les rencontrer, faire des défis avec leurs produits », confie-t-il. En surfant sur la tendance du locavore, Merouan espère bien s’installer le plus longtemps possible sur le canapé des Français.

Source: Lire L’Article Complet