Cannes 2021 : Ali & Ava, la délicate romance musicale de Clio Barnard à la Quinzaine des réalisateurs

Après “The Selfish Giant” et “Dark River”, la cinéaste britannique Clio Barnard dévoile “Ali & Ava” à la Quinzaine des réalisateurs. Une délicate romance musicale, à l’esthétique soignée.

8 ans après Le Géant égoïste, la cinéaste Clio Barnard revient à la Quinzaine des réalisateurs. Elle dévoile son 3ème long métrage, Ali & Ava, le film assurément le plus solaire et léger de sa filmographie, avec toujours une note importante de réalisme social, très présent dans son cinéma. A noter que ce film est très librement inspiré de Tous les autres s’appellent Ali de Rainer Werner Fassbinder.

Ali & Ava est une romance entre deux personnes plutôt solitaires, pour le moins différentes, mais qui vont se lier d’affection après une première rencontre inattendue. Ava est assistante scolaire, tandis qu’Ali est propriétaire de plusieurs locations, et passionné de musique. La chaleur et la gentillesse d’Ava réconfortent Ali tandis qu’elle apprécie son humour et sa complexité. Ils vont apprendre à se connaitre et développer des liens forts.

Clio Barnard, qui n’a pas pu faire le déplacement à Cannes, a échangé avec le public, en visioconférence, à l’issue de la première projection du film aujourd’hui. L’occasion d’expliquer l’origine de ce film, qui s’inspire de deux personnes qu’elle a connu sur le tournage de ses deux précédents films. “Ces deux personnes sont vraiment l’inspiration du film. J’ai été marquée par leur générosité et le soutien qui les unissait. Je voulais le célébrer et le porter à l’écran“, a-t-elle expliqué.

Galerie: Ces acteurs ressemblent follement à leur personnage (StarsInsider)

Clio Barnard a ensuite mené des ateliers avec les deux acteurs principaux du film afin de dessiner au mieux leurs personnages, tout en nuances et sensibilité. La cinéaste a également indiqué avoir testé “l’alchimie” entre les deux comédiens, et a été frappée par l’étincelle entre les deux personnes finalement choisies, en l’occurrence Adeel Akhtar et Claire Rushbrook. 

Ce matin à la Quinzaine des réalisateurs, la cinéaste britannique #ClioBarnard a pu échanger avec le public en visio après la projection de son 3ème long métrage Ali & Ava, une délicate romance musicale dans le Nord de l’Angleterre @Quinzaine #Cannes2021 pic.twitter.com/OMuXrYzB8q

La musique occupe une place importante dans le film. C’est par ce biais que les deux protagonistes du film vont se lier dans leurs différences. “J’aime que la musique joue un rôle dans les relations humaines, notamment quand on tombe amoureux“, a expliqué Clio Barnard.

La ville de Bradford, située dans le Nord Est de l’Angleterre (dans le Yorshire) occupe également une place à part dans le film. “Ce sont les gens et l’esprit des gens qui viennent de là-bas qui m’ont donné envie de retourner là-bas après The Selfish Giant.”

La date de sortie française d’Ali & Ava n’est pas encore connue.

Source: Lire L’Article Complet