Casimir en deuil : son créateur, Christophe Izard, est mort à l’âge de 85 ans

C’est une bien triste nouvelle qui a été annoncée ce dimanche 31 juillet. Le créateur de l’émission pour enfants, Casimir, est décédé à l’âge de 85 ans. Christophe Izard est mort "paisiblement chez lui".

C’est une émission qui aura bercé des générations. En 1970, les enfants français pouvaient suivre les aventures de Casimir, ce grand dinosaure orange. Mais en ce dimanche 31 juillet 2022, une bien triste nouvelle a été annoncée : son créateur, Christophe Izard est décédé. C’est Pierre-Alek Beddiar, responsable d’Osibo Productions qui a annoncé cette tragédie : à 85 ans, Christophe Izard est "parti paisiblement chez lui, ce matin en région parisienne", a-t-il précisé, tout comme Nicolas Lemarignier, chef adjoint du service culture de France Télévisions : "Disparition à 85 ans de Christophe Izard, grande figure des programmes jeunesse à la télé. On lui doit ‘les visiteurs du mercredi’, ‘1 rue sesame’, ‘l’île aux enfants » avec Casimir et ‘le village dans les nuages », a-t-il écrit.

Une triste nouvelle pour celui qui avait marqué les émissions pour enfants en France. Après des études de droit, Christophe Izard s’était tourné vers une carrière journalistique. C’est en 1968, qu’il rejoint l’ORTF. Six ans plus tard, il crée et produit L’île aux enfants. Il écrira aussi le célèbre générique, qui démarre ainsi : "Voici venu le temps, des rires et des chants…". L’émission pour enfants sera d’abord diffusée sur l’ORTF puis France 3 et TF1 jusqu’en 1982, après la diffusion de 1000 épisodes.

Christophe Izard : une imagination sans limite

En 1975, Christophe Izard proposera une nouvelle émission, intitulée Les visiteurs du mercredi, avec des dessins animés comme Barbapapa et le Prince Noir. Il souhaite aussi remplacer L’île aux enfants par Le village dans les nuages. Mais en 1987, il sera évincé de la Une, privatisée et rejoindra Antenne 2. Là encore, son imagination est sans limite, puisqu’il créera le dessin animé Albert le cinquième mousquetaire. Avec sa disparition, c’est toute sa créativité et son imagination qui s’envole avec lui. Casimir est aujourd’hui orphelin, comme beaucoup de Français, bercés par ces émissions.

Source: Lire L’Article Complet