« C’est minable… » Le coup de gueule de Laurent Kérusoré contre France Télé

Le Mistral et le Marci fermeront bientôt leurs portes. En novembre prochain, les téléspectateurs de France 3 découvriront le dernier épisode de Plus belle la vie après dix-huit années de ruptures, d’enquêtes, de meurtres et de moments plus joyeux aussi. Laurent Kérusoré, qui incarne Thomas à l’écran depuis 2005, s’est confié dans Ici Paris quant à la façon dont l’arrêt de la série avait été annoncé aux équipes. Il explique notamment qu’il aurait préféré que Delphine Ernotte, la patronne de France Télévisions, se déplace en personne à Marseille pour leur faire part de sa décision.

« Je pensais que le service public était fier de nous avoir… A priori non, car il paraît que nous sommes trop populaires et que Mme Ernotte veut faire de la culture… Apparemment, la culture populaire ne l’intéresse pas ! Mme Ernotte ne s’est même pas déplacée pour nous annoncer la mauvaise nouvelle, même pas un courrier », témoigne le comédien.

« Virés par un énarque, je ne comprends pas »

« Elle a envoyé l’un de ses bras droits, poursuit-il. On a été virés par un énarque qui, dans deux ans, travaillera dans une banque ou chez Orange. Virés par un énarque, je ne comprends pas. » Malgré cela, l’acteur assure que les équipes techniques et les comédiens restent dans « un esprit positif » alors que la dernière journée de tournage se profile.

Dans la suite de son entretien avec nos confrères, Laurent Kérusoré ne mâche pas ses mots. « Il y a quelque chose de très social dans Plus belle la vie. Retirer un programme qui aide les gens, c’est minable de la part d’une chaîne du service public. […] Ça s’est fait de la pire des manières qui soit », regrette l’interprète de Thomas. Il reste un peu moins de quatre mois à la présidente de France Télévisions pour se rattraper.

Source: Lire L’Article Complet